GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    La région du Kurdistan irakien se prépare à élire un nouveau Parlement

    media Le Parlement kurde, à Erbil, le 29 octobre 2017. SAFIN HAMED / AFP

    Les élections sont prévues pour le 30 septembre et la campagne a commencé ce mardi 11 septembre. Un évènement politique important après l'échec du référendum sur l'indépendance de la région il y a un an et la perte de poids politique de la région face au gouvernement national irakien.

    Avec notre correspondante à Erbil,  Oriane Verdier

    Au Parlement irakien en cours de composition, les deux principaux partis kurdes, le PDK et l'UPK, n'ont pas été invités à faire partie de la future majorité. Ils peinent maintenant à s'unir pour présenter une alliance kurde.

    Parallèlement, la situation politique interne est proche du chaos. Voilà en vérité plusieurs années que le Parlement de la région du Kurdistan irakien ne fonctionne plus normalement, symptôme direct des fortes divisions au sein de la scène politique kurde. La démission du président kurde Massoud Barzani le 29 octobre dernier a semé le trouble au sein de son propre parti le PDK qui dirigeait jusqu'à présent la région d'une main de fer.

    Cette campagne commence dans une ambiance tendue alors que la région est en crise économique depuis plusieurs années. Le peuple souffre du manque d'eau, d'électricité et d'emploi.

    Les deux principaux partis d'opposition ont déjà annoncé qu'ils boycotteraient les élections. Ils affirment ne pas faire confiance aux deux partis historiques pour que ces législatives se déroulent sans fraude.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.