GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Manoeuvres militaires Bright Stars: le grand retour de Washington en Egypte

    media Poignée de main entre le vice-président américain Mike Pence (g) et le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, au Caire, le 20 janvier 2018. REUTERS/ Khaled Desouki

    De grandes manœuvres militaires égypto-américaines, aériennes, navales et terrestres sont en cours au nord-ouest de l’Egypte non loin de la frontière libyenne. Les manœuvres qui ont commencé le 8 septembre vont se poursuivre jusqu’au 20. La France, le Royaume uni, l’Italie, l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis et la Jordanie y participent. Des manoeuvres auxquelles assistent enfin des observateurs d’une quinzaine de pays y compris africains.

    de notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    Ces manœuvres « Bright Star 2018 » sont les plus importantes de l’histoire de la coopération militaire égypto-américaine qui a commencé en 1980 au lendemain de la signature des accords de paix de Camp David avec Israël.

    Elles sont sur le terrain la démonstration du renforcement de l’alliance stratégique entre Le Caire et Washington avec l’arrivée au pouvoir de Donald Trump. Cette alliance avait été pratiquement gelée durant la présidence Obama qui avait aussi suspendu une bonne partie de l’aide militaire. Washington estimait que l’Egypte du président Sissi ne respectait pas le processus démocratique et les droits de l’homme.

    à (re)lire: Le Caire déplore la réduction de l’aide économique et militaire américaine

    Des préoccupations que ne semble plus avoir l’administration Trump qui a restauré la totalité de l’aide militaire à l’Egypte, soit 1200 millions de dollars par an. Une realpolitik visiblement partagée par la France, le Royaume-Uni et l’Italie pour qui l’Egypte est devenue une puissance incontournable pour la stabilité du Sud de la Méditerranée.

    à (re)lire: La France vend à l’Egypte du matériel pour la répression

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.