GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Affaire Jamal Kashoggi: Bruno Le Maire déclare annuler sa visite à la conférence économique de Ryad
    • Aude: l'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 126 communes touchées par les inondations (Journal officiel)
    Moyen-Orient

    Un avion russe abattu par l'armée syrienne: Moscou accuse Israël

    media C'est un avion russe Iliouchine IL-20M de reconnaissance qui a été abattu par erreur par l'armée syrienne lundi 17 septembre au soir. Alexander KOPITAR / AFP

    Quinze militaires russes ont été tués dans la chute d'un avion de reconnaissance russe, abattu par la défense aérienne syrienne. Au même moment, la province de Lattaquié en Syrie faisait face à des frappes israéliennes. Moscou impute toute la responsabilité de l’incident à l’armée israélienne. Le ministère russe des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur israélien.

    avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

    L'avion a été abattu par des tirs de missiles de l’armée syrienne. Il devait atterrir sur la base militaire russe située dans la région de Lattaquié, mais il a été pris sous le feu syrien alors qu’au même moment selon l’armée russe l’armée israélienne menait une opération dans le secteur. Ce sont des missiles syriens qui ont provoqué le crash, mais aux yeux des autorités russes c’est bien Israël qui est à blamer pour la mort des 15 soldats. Pour le ministère russe de la Défense en effet, les pilotes israéliens qui ont conduit le raid nocture sur Lattaquié ont « délibérément » mis en danger l’avion de reconnaissance qui revenait sur sa base.

    Interrogé par la télévision russe, le porte parole de l’armée russe Igor Konachenkov, impute clairement toute la responsabilité de l’incident à l’armée israélienne. « Les forces israéliennes ont forcément repéré notre avion alors qu’il se trouvait à 5 kilomètres de hauteur. Néanmoins, elles ont délibérément conduit cet acte de provocation. Israël n’a pas prévenu le commandement russe en Syrie de cette opération. L’avertissement n’a été donné, sur la ligne d’alerte, qu’une minute avant les tirs… ce délai était insuffisant pour mettre l’avion russe à l’abri… »

    Le ministère russe de la Défense parle de «provocation»

    L’armée russe parle de « provocation », et dans un entretien au téléphone avec son homologue israélien, le ministre de la Défense Sergueï Choigou affirme que son pays se réserve le droit de « riposter » après le crash de l’avion russe.

    « La faute » pour la mort des 15 militaires russes « repose entièrement sur Israël » a notamment déclaré Sergueï Choigou. Signe de la colère manifestée par Moscou à l’encontre de Tel Aviv : le ministère russe des affaires étrangères a fait savoir qu’il avait convoqué l’ambassadeur israélien à Moscou

    Plus réservé en revanche pour l’instant le porte parole du Kremlin s’est refusé à tout commentaire sur l’avenir des relations entre la Russie et Israël. « La situation est en cours d’analyse » s’est contenté de répondre Dmitri Peskov, le porte parole de la présidence russe, à une question sur l’avenir des relations entre Irsael et la Russie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.