GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 23 Octobre
Mercredi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Inauguration partielle de la ligne ferroviaire rapide Jérusalem-Tel-Aviv

    media Benyamin Netanyahu, lors de l'inauguration partielle de la ligne de train à grande vitesse Jérusalem-Tel-Aviv le 20 septembre 2018. REUTERS/Ronen Zvulun

    C’est une inauguration partielle de la ligne de train à grande vitesse Jérusalem-Tel-Aviv. Les passagers devront à ce stade changer à l'aéroport international Ben-Gourion. Le chantier, sous maîtrise israélienne, en partenariat avec des entreprises chinoise, italienne ou russe, a accusé de nombreux retards. Les groupes canadien Bombardier, espagnol Semi et français Alstom ont également pris part au projet. Le chantier avait été chiffré en 2016 à sept milliards de shekels (1,6 milliard d'euros). La nouvelle ligne en Cisjordanie occupée est présentée par ses promoteurs comme une prouesse d'ingénierie.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    « Nous sommes heureux de vous accueillir à bord de ce train express le Roi-David », dit le chef de gare. Le train vient de quitter la nouvelle gare de Jérusalem enterrée à 80 mètres sous terre et qui peut servir aussi en cas de besoin de gigantesque abri souterrain.

    Voyage inaugural sur cette ligne ferroviaire à grande vitesse entre Jérusalem et Tel-Aviv. Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu ne rate pas l'occasion même en pleine crise avec la Russie : « C'est un moment historique. J'ai toujours cru que l'on devait relier Jérusalem au réseau ferroviaire national. Et c'est finalement arrivé. Grâce à un effort remarquable du gouvernement israélien. Et c'est vraiment une nouvelle ère qui s'ouvre. Pour Jérusalem et pour Israël. »

    Le projet a pris plus de quatorze ans. Et encore, il n'a abouti que partiellement. La première ligne électrique israélienne n'atteint à ce stade que l'aéroport Ben-Gourion en 21 minutes. Ce n'est qu'ultérieurement que les Israéliens pourront éviter les bouchons routiers avec la ligne directe jusqu'à Tel-Aviv.

    En 1892, sous l'Empire ottoman, une ligne joignant Jaffa à Jérusalem avait été inaugurée. Il avait fallu - à l'époque - moins de deux ans pour la construire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.