GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Territoires Palestiniens-ONU: une collecte sur Facebook veut «sauver l’UNRWA»

    media Des employés de l'UNRWA protestent contre les suppressions de postes de l'agence onusienne, suite au déficit de 200 millions de dollars, le 19 septembre 2018. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

    Le conflit israélo-palestinien est au menu de cette 73e session, alors que le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou sont attendus jeudi 27 septembre au siège de l’organisation à New York. Les débats qui promettent d’être houleux, notamment avec les États-Unis qui ont annoncé début septembre qu’ils cesseraient totalement de financer l’UNRWA, l’agence de l’ONU pour les réfugiés. Mais les Palestiniens ne se laissent pas démonter : un jeune internaute a même décidé de lancer une collecte pour « sauver l’UNRWA ».

    De notre correspondante à Ramallah,

    « Sauvez 5 millions de réfugiés palestiniens », c’est le nom de la collecte lancée par un jeune palestinien de Jérusalem-Est sur Facebook. Ce fameux réseau social a lancé récemment un outil permettant à n’importe quel internaute de lever des fonds à but non lucratif pour des ONG. Cette collecte un peu particulière est donc destinée à l’UNRWA USA National Committee, une association américaine engagée dans la défense de l’Agence onusienne pour les réfugiés palestiniens.

    L’agence onusienne pâtit des relations exécrables entre les États-Unis et les Palestiniens. La mission de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) à Washington a été fermée il y a deux semaines, en plus de la fin du financement. Les Américains étaient le plus important donateur de l’UNRWA. Conséquences : elle accuse désormais un déficit « historique » de plus 200 millions de dollars [environ 170 millions d’euros]. L’objectif de cette collecte plutôt originale est de bien récolter 100 millions de dollars.

    Plus de deux semaines après son lancement, la campagne est loin du compte

    Je ne vais certainement pas réunir tout cet argent, mais je veux attirer l’attention des gens sur tout ce qui se passe en général dans la région. Moi, ce que je veux, c’est que l’on prenne conscience de cette crise, peut-être que certains donneront, que d’autres organiseront des levées de fond ou encourageront leurs gouvernements, ou leurs parlementaires à faire pression et dire “non, nous n’adhérons pas au plan de Donald Trump et nous soutenons l’UNRWA”: c’est tout ce que nous pouvons faire.
    George Zeidan, jeune palestinien à l'origine de l'initiative, veut «attirer l'attention des gens» 24/09/2018 - par Marine Vlahovic Écouter

    Seulement cinq mille dollars ont été recueillis pour le moment. George Zeidan, le Palestinien de 29 ans qui est à l’origine de l’initiative n’est pas dupe : il sait que son objectif est ambitieux, mais l’idée pour lui c’est de sensibiliser les utilisateurs de Facebook à la crise que traverse l’UNRWA et la menace qui pèse sur le statut de réfugiés palestiniens.

    Vague de suppression de postes à l’UNRWA

    La collecte n’a pas de date limite, mais il y a peu de chances que George Zeidan remplisse son objectif. Depuis l’annonce du gel d’abord partiel des aides américaines à l’UNRWA en janvier 2018, l’agence a organisé plusieurs conférences et lancé une campagne de dons intitulé #dignityispriceless (« la dignité n’a pas de prix »), mais peine à combler son déficit. Et pour la première fois, l’agence a annoncé l’été 2017 une vague de suppressions de poste en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

    En marge de l’assemblée générale de l’ONU, les principaux bailleurs de fonds des Territoires Palestiniens se pencheront sur cette question sensible de l’UNRWA cette semaine. Et quant à George Zeidan, le jeune à l’origine de la collecte Facebook, il participera au marathon de New York prochainement pour continuer à défendre les réfugiés palestiniens. Parce qu’il « préfère courir, plutôt que de le faire sur place », dit-il.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.