GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël: l'épouse de Benyamin Netanyahu jugée pour des frais de bouche

    media Sara Netanyahu, la femme du Premier ministre israélien, à son arrivée au tribunal à Jérusalem, le 7 octobre 2018. Amit Shabi/Yedioth Ahronoth

    Sara Netanyahu, l'épouse du Premier ministre israélien, a comparu devant les juges, dimanche 7 octobre, pour s'être fait livrer des repas aux frais du contribuable. Une affaire qui s'ajoute aux enquêtes contre son mari pour corruption présumée.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    Des frais de bouche pour plus de 80 000 euros. Sara Netanyahu a comparu dimanche devant le tribunal de Jérusalem pour fraude et abus de confiance. Elle est accusée d'avoir commandé entre septembre 2010 et mars 2013 des centaines de plateaux-repas de différents restaurants de Jérusalem pour des invités, des membres de sa famille et pour elle-même.

    On l'accuse aussi d'avoir menti en invoquant l'absence de cuisinier à la résidence du Premier ministre pour justifier ces commandes parfois des dizaines de fois en l'espace d'un mois.

    Le procès, estime-t-on, pourrait durer des mois, à moins qu'un accord ne soit obtenu entre le parquet israélien et l'équipe de défenseurs de l’épouse du Premier ministre Benyamin Netanyahu. C'est délirant, affirment-ils. « Pour la première fois dans l'Histoire, des accusations sont portées contre l'épouse d'un dirigeant à propos de nouilles et autres plats à emporter commandés il y a six ou sept ans », s'insurgent-il.

    Déjà en 2016, la femme du Premier ministre israélien avait dû payer 40 000 euros à un ancien employé pour maltraitance. Quant à Benyamin Netanyahu, il est toujours l'objet d'enquêtes policières dans deux affaires de corruption. Mais il n'en demeure pas moins en tête dans tous les sondages alors qu'il est à nouveau question d'élections anticipées.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.