GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: l'armée chasse les jihadistes de leur fief de roches volcaniques de Safa

    media L’armée syrienne a chassé les combattants du groupe Etat islamique de leur fief montagneux et désertique de Touloul al-Safa, à l’est de la province méridionale de Soueida. Google

    L’armée syrienne a chassé les combattants du groupe Etat islamique de leur fief montagneux et désertique de Touloul al-Safa, à l’est de la province méridionale de Soueida. Le sort d’une trentaine de civils druzes, enlevés par les jihadistes fin juillet, demeure inconnu.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Il aura fallu deux mois et demi de combat et d’importantes ressources à l’armée syrienne pour venir à bout de l’un des derniers fiefs du groupe Etat islamique dans le pays. Touloul al-Safa est une zone montagneuse de roches volcaniques, de crevasses et de grottes naturelles, formées par les coulées de lave. Les véhicules et les chars ne peuvent pas y accéder.

    Après avoir subi de lourdes pertes dans sa lente avancée, l’armée syrienne a débarqué cette semaine des parachutistes, derrière les lignes des jihadistes. Pris en étau et privés des points d’eau capturés par les troupes gouvernementales, les combattants du groupe Etat islamique ont cessé toute résistance et ont commencé à quitter la région par petits nombres. L’Observatoire syrien des droits de l’homme a affirmé que plus de 300 jihadistes et 125 soldats syriens avaient été tués dans cette bataille.

    Dans leur progression au cœur du fief jihadiste, les troupes syriennes n‘ont pas retrouvé la trentaine de civils druzes enlevés lors d’une offensive surprise contre sept villages de Soueida, le 24 juillet. Le sort de ces otages, des femmes et des enfants en majorité, demeure inconnu.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.