GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Les Etats-Unis excluent de financer la reconstruction de la Syrie si l'Iran y est

    media Washington ne financera pas la reconstruction en Syrie tant qu'il y aura des Iraniens, a déclaré Mike Pompeo (photo d'illustration prise en août 2018). REUTERS

    Les Etats-Unis ne verseront pas « un seul dollar » pour la reconstruction de la Syrie tant que des forces iraniennes ou soutenues par Téhéran seront présentes dans ce pays, a déclaré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo. L'Iran est en effet l'un des principaux soutiens politique et militaire du régime de Bachar el-Assad. Les propos du secrétaire d'Etat américain précisent ainsi encore un peu plus la priorité de l'administration Trump dans la région : lutter contre l'Iran.

    «Le conflit en Syrie est à un tournant», estime Mike Pompeo selon lequel le régime de Bachar el-Assad a renforcé son contrôle sur le terrain grâce au soutien de la Russie et de l'Iran. Le chef de la diplomatie américaine note par ailleurs que le groupe Etat Islamique est extrêmement affaibli. Sa défaite reste « le premier objectif » des Etats-Unis en Syrie, « mais pas le seul », explique Mike Pompeo.

    Washington veut une transition politique

    Sous l'administration Trump, Washington continue de demander une transition politique en Syrie. Plusieurs pays, dont les Etats-Unis et la France, l'ont réaffirmé le mois dernier à l'occasion de l'Assemblée générale de l'ONU. Mais la priorité anti-iranienne des Etats-Unis s'exprime désormais clairement dans la stratégie américaine en Syrie. Pour les responsables américains, les forces iraniennes et les milices chiites soutenues par Téhéran doivent quitter le territoire syrien tant que cette présence militaire de l'Iran sera avérée, les Etats-Unis refuseront de participer à la reconstruction de la Syrie.

    Les soldats américains restent

    Le mois dernier déjà, Washington avait annoncé que ses soldats resteraient dans le pays aussi longtemps que des forces iraniennes y seraient déployées.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.