GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël: la représentation américaine auprès des Palestiniens rejoint l'ambassade

    media Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a annoncé la création d'une «nouvelle unité pour les Affaires palestiniennes au sein de l'ambassade». REUTERS/Jonathan Ernst

    Les Etats-Unis vont incorporer leur consulat général, qui fait office de représentation diplomatique auprès des Palestiniens, à leur ambassade auprès d'Israël nouvellement installée à Jérusalem, a annoncé jeudi le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    « Après l'ouverture le 14 mai de l'ambassade américaine en Israël à Jérusalem, nous prévoyons d'avoir un rendement significatif et d'augmenter notre efficacité » grâce à cette fusion, a indiqué Mike Pompeo dans un communiqué, annonçant la création d'une « nouvelle unité pour les Affaires palestiniennes au sein de l'ambassade ».

    La réaction du numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine est venue très rapidement.

    « démanteler les fondations de la diplomatie américaine »

    Quelques minutes à peine après la publication du communiqué du secrétaire d'Etat, Saëb Erakat a jugé que « l'administration Trump clarifie qu'elle travaille avec le gouvernement israélien pour imposer un Grand Israël plutôt que la solution à deux Etats dans les frontières de 1967 », l'option internationalement soutenue depuis les accords d'Oslo.

    Le principal négociateur palestinien réfute l'argument du secrétaire d'Etat américain : cette décision n'a, dit-il, « rien à voir avec l'efficacité » des services diplomatiques américains. Il s'agit, affirme t-il, de « démanteler les fondations de la diplomatie américaine et du système international ». Assurant que « l'administration Trump fait partie du problème et non de la solution », il promet que les dirigeants palestiniens « répondront » à cette décision.

    Silence de Netanyahu

    A l'inverse, les responsables israéliens sont restés assez silencieux sur le sujet. Aucune réaction officielle du Premier ministre, Benyamin Netanyahu. Seul son vice-ministre en charge de la diplomatie s'est réjoui de cette décision.

    Michael Oren estime que celle-ci « met un terme aux derniers vestiges du soutien américain à la division » de Jérusalem.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.