GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Cisjordanie: nouveau sursis pour les Bédouins du village de Khan el-Ahmar

    media Vue générale du village bédouin de Khan el-Ahmar, le 11 septembre 2018, qu'Israël envisage de démolir. REUTERS/Mohamad Torokman

    Un nouveau sursis de plusieurs semaines pour les habitants du village bédouin de Khan el-Ahmar, à l’est de Jérusalem, en Cisjordanie. Le Premier ministre Netanyahu pense qu’en fin de compte le village sera évacué dans le cadre d’un accord entre les habitants du hameau et les autorités israéliennes.

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Michel Paul

    Un report de plusieurs semaines pour donner une chance à une solution négociée dans l’affaire de ce village bédouin où vivent quelque 200 personnes. C’est la décision prise par le cabinet de sécurité israélien réuni en séance spéciale. Deux ministres de l’aile droite de la coalition gouvernementale se sont opposés à cette proposition.

    L’annonce du report de l’évacuation du village avait provoqué la colère des partis nationalistes et du ministre de la Défense Avigdor Lieberman et suscité une mise au point du Premier ministre Benyamin Netanyahu.

    « Khan el-Ahmar sera évacuée, a-t-il déclaré. C’est une décision de la Cour suprême. C’est notre politique et elle sera appliquée. Je n’ai pas l’intention de repousser cela jusqu’à nouvel ordre contrairement à ce qui a été publié. Ce sera court et je pense que ce sera en accord avec les habitants du village. »

    La principale proposition consiste à déplacer le village d’environ 1 km vers le nord, et de le réinstaller sur des parcelles de terrain qui sont la propriété d’un village palestinien voisin.

    Les habitants de Khan el-Ahmar avaient une offre semblable dans le passé, mais elle n’avait pas été prise en compte par les autorités israéliennes.

    Le revirement israélien, affirment plusieurs commentateurs, pourrait être le résultat des pressions internationales exercées sur Israël pour empêcher la démolition programmée du village bédouin et l’établissement sur ce site d’une nouvelle colonie de peuplement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.