GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 22 Novembre
Vendredi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Interpol: le Sud-Coréen Kim Jong-yang élu président de l'Organisation internationale de police criminelle (OIPC)
    Dernières infos
    • Japon: Carlos Ghosn maintenu en détention pendant dix jours selon l'agence de presse japonaise Kyodo
    Moyen-Orient

    Israël accuse le Hezbollah d'avoir installé un nouveau poste d'observation

    media Des soldats de la Finul en poste à la frontière entre le Sud-Liban et Israël. (Photo d'illustration). AFP/STR

    Ce sont des accusations qu'Israël avait déjà formulées l'an dernier et qui sont renouvelées ce lundi. Selon le pays, le Hezbollah enfreint les résolutions de l'ONU et a installé des postes d'observation dans le sud du Liban, près de la frontière. Le but de ces infrastructures serait de mener des attaques contre l'armée ou des civils israéliens, assure l'armée israélienne qui affirme avoir repéré un nouveau poste du Hezbollah.

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

    Officiellement, il s'agit d'un poste d'observation d'une organisation écologique baptisée « Green Without Borders » (« Vert sans frontières »). Il est situé près de la ville d'el-Adeissa, juste en face du kibboutz israélien de Misgav Am.

    « Mais cette ONG n'est pas là pour planter des arbres, c'est une façade », assure un officier du commandement Nord de l'armée israélienne. Selon lui, il s'agit bien d'un poste d'observation du Hezbollah. Il en veut pour preuve l'équipement qui se trouve sur place et l'attitude des hommes dans ce poste d'observation : « ils se comportent de manière militaire », assure-t-il.

    Cette ONG avait déjà été dénoncée l'an dernier comme une couverture du Hezbollah par l'armée israélienne, qui avait alors révélé l'existence de quatre postes d'observation. Mais la Finul, la mission des Nations unies dans le sud du Liban, n'avait alors pas trouvé de « personne armée non autorisée sur les sites ».

    Israël maintient donc ses accusations à l'égard de cette organisation. L'armée affirme que le Hezbollah utilise ces positions pour obtenir des renseignements sur ses activités, afin de pouvoir ensuite mener des attaques contre les soldats ou les civils israéliens.

    La présence du Hezbollah dans cette région serait contraire à la résolution 1701 de l'ONU. Et Israël demande à la Finul d'inspecter ces sites. « Pour l'instant, elle ne l'a pas fait », regrette ce haut gradé.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.