GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Aujourd'hui
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Affaire Khashoggi: le soutien sans faille de l'Egypte à son allié saoudien

    media Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi (à gauche), en compagnie du prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salman, en avril 2018. BANDAR AL-JALOUD / Saudi Royal Palace / AFP

    Avec les Emirats arabes unis, l'Egypte est le plus grand allié de l’Arabie saoudite. Riyad a volé au secours de l’économie égyptienne, en grave crise, quand le président Abdel Fattah al-Sissi a pris le pouvoir. Le royaume saoudien a également participé au financement des gros contrats d’armement conclus par l’Egypte, notamment avec la France.

    Avec notre correspondant au Caire,  Alexandre Buccianti

    Le soutien égyptien à l’Arabie saoudite dans l’affaire Khashoggi est sans faille.

    Le président Abdel Fattah al-Sissi a dépêché son ministre des Affaires étrangères Sameh Choukri pour assurer le roi Salman ben Abdelaziz de la poursuite et même du renforcement de la coopération stratégique entre Le Caire et Riyad.

    La marine égyptienne joue un rôle-clé, au côté de l’Arabie saoudite, dans la guerre contre les rebelles houthis au Yémen. Une position que reflètent les médias égyptiens qui sont parfois plus royalistes que le roi d’Arabie.

    Ces médias saluent « la manière dont Riyad a reconnu les faits » dans l'affaire Khashoggi, et critiquent le président turc Recep Tayyip Erdogan, qu’ils accusent de faire le jeu des Frères musulmans bannis en Arabie saoudite et en Egypte.

    Seuls quelques éditorialistes mettent en garde contre les retombées négatives de l’affaire Khashoggi. Ils estiment qu’elle affectera « la stabilité politique et économique du monde arabe du fait des pressions étrangères ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.