GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Environnement: Donald Trump conseille à Greta Thunberg de se «détendre» et d'aller au cinéma
    • France: trente ans de réclusion requis contre Moussa Coulibaly pour l'attaque de militaires à Nice en 2015
    • L'Allemagne dénonce l'expulsion «injustifiée» de diplomates par la Russie (gouvernement)
    • Le parquet français suffisamment indépendant pour émettre des mandats d'arrêt européen (justice de l'UE)
    • Grève contre la réforme des retraites en France: le port du Havre bloqué par des manifestants
    • Incendie à bord du porte-avion russe «Amiral Kouznetsov» à quai (agences russes)
    • Moscou va expulser deux diplomates allemands en mesure de représailles (diplomatie russe)
    • Grève en France: «pas de trêve pour Noël» sans retrait de la réforme des retraites, lance le syndicat CGT-Cheminots
    Moyen-Orient

    Tirs de roquettes: Israël pointe Damas, le Jihad islamique annonce une trêve

    media Le Dôme de fer israélien a tiré plusieurs missiles pour intercepter des roquettes tirées depuis la bande de Gaza, le 27 octobre 2018. REUTERS/Amir Cohen

    Israël a accusé la Syrie, soutenue par l'Iran, d'avoir ordonné les tirs de roquettes depuis Gaza ce samedi 27 octobre. Peu après, le Jihad islamique a annoncé une trêve immédiate.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    Après une nuit particulièrement tendue dans le sud d'Israël et dans la bande de Gaza, le Jihad islamique a annoncé ce samedi 27 octobre avoir accepté une trêve immédiate des tirs de roquettes, grâce à une médiation égyptienne.

    Un peu plus tôt, sur son compte Twitter, le porte-parole de l'armée israélienne, Jonathan Conricus, a affirmé que les roquettes avaient été tirées par le Jihad islamique mais que les ordres et les incitations avaient été donnés à Damas avec l'implication claire de la force al-Qods des Gardiens de la révolution iraniens. Et de prévenir que la réaction israélienne ne sera pas nécessairement limitée géographiquement.

    Depuis vendredi soir, des dizaines de roquettes ont été tirées vers le sud d'Israël en plein shabbat. Les missiles les plus menaçants ont été interceptés par le système Dôme de fer. De son côté, l'aviation israélienne affirme avoir frappé 80 cibles dans la bande de Gaza, dont deux sites de production d'armes, cinq sites militaires, un centre de formation, un tunnel et un poste d'observation.

    Les commentateurs en Israël soulignent que le Hamas n'était pas impliqué dans les tirs. A la base de ce nouvel épisode du conflit entre Israël et Gaza, il y a le fait, précisément, qu'une trêve était apparemment sur le point d'aboutir. Et aussi, indique-t-on, le voyage surprise du Premier ministre israélien à Oman qui n'aurait pas été du goût de Téhéran. Après une nuit de violences, retour pratiquement à la case de départ.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.