GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Janvier
Jeudi 17 Janvier
Vendredi 18 Janvier
Samedi 19 Janvier
Aujourd'hui
Lundi 21 Janvier
Mardi 22 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: trois morts en raison de l'explosion d'une bombe dans un bus à Afrine (ONG)
    • France: deux morts dans un important incendie à Courchevel (préfecture)
    • Syrie: des «morts et des blessés» dans une «forte explosion» à Damas (ONG)
    • Yémen: la coalition menée par Riyad dit avoir «détruit» des sites de drones appartenant aux rebelles houthis dans la région de Sanaa
    • Tennis: la numéro deux mondiale Angelique Kerber a été éliminée en huitièmes de finale de l'Open d'Australie
    Moyen-Orient

    Le meurtre de Khashoggi décidé aux «plus hauts niveaux», affirme Erdogan

    media La fiancée de Jamal Khashoggi, Hatice Cengiz, a appelé le président Trump à appuyer l'enquête turque, le 2 novembre 2018, lors d'une cérémonie à Washington à la mémoire du journaliste assassiné au consulat d'Arabie saoudite à Instanbul le 2 octobre 2018. Zach Gibson / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

    L'ordre de tuer le journaliste saoudien Jamal Khashoggi est venu « des plus hauts niveaux » du gouvernement saoudien, affirme le président turc Recep Tayyip Erdogan, dans une tribune publié vendredi 2 novembre par le Washington Post.

    « Nous savons que les auteurs » du meurtre de Jamal Khashoggi le 2 octobre au consulat de l'Arabie saoudite à Istanbul « sont parmi les 18 suspects détenus par l'Arabie saoudite », a écrit le président turc Recep Tayyip Erdogan dans une tribune publiée dans le Washington Post, quotidien auquel collaborait le journaliste saoudien critique du régime de Riyad. « Nous savons aussi que ces individus sont venus pour exécuter leurs ordres : tuer Khashoggi et partir. Enfin, nous savons que l'ordre de tuer Khashoggi est venu des plus hauts niveaux du gouvernement saoudien », a-t-il ajouté.

    Le chef de l'Etat turc dit ne pas croire « une seconde que le roi Salman, le gardien des saintes mosquées, ait ordonné le coup », et il ne mentionne pas le prince héritier Mohammed ben Salman (MBS, l'homme fort du régime).

    Le corps aurait été « dissous », selon un responsable turc

    Un mois après le meurtre de Jamal Khashoggi, un responsable turc a affirmé que son corps démembré avait été dissous. « Nous voyons à ce stade qu'ils ne se sont pas contentés de le démembrer, ils s'en sont débarrassé en le dissolvant », a déclaré au quotidien Hürriyet Yasin Aktay, conseiller du président Recep Tayyip Erdogan au sein de l'AKP, le parti au pouvoir. Malgré les efforts déployés par les autorités turques, le corps du journaliste n'a toujours pas été retrouvé.

    La fiancée turque du journaliste Hatice Cengiz a appelé ce vendredi le président américain Donald Trump à appuyer l'enquête turque sur ce meurtre. « Je voudrais envoyer ce message à M. Trump : je voudrais qu'il soutienne les efforts légaux de la Turquie dans le but de faire la lumière sur la situation et pour déterminer où est son corps », a dit Mme Cengiz dans un message préenregistré, diffusé lors d'une cérémonie à la mémoire de son défunt fiancé à Washington.

    Avec agences

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.