GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Le groupe EI regagne du terrain dans le sud-est de la Syrie

    media L'armée du régime syrien a entamé il y a trois mois une offensive contre les combattants de l'EI dans la province méridionale de Soueida (illustration). SANA / AFP

    Le groupe Etat islamique a lancé une attaque-surprise contre l'armée syrienne dans une région désertique à l'est de la province méridionale de Soueida. Plusieurs soldats et miliciens pro-régime ont été tués.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Le groupe Etat islamique a montré qu'il disposait toujours de capacités offensives dans le désert de la province de Soueida, trois mois après le début d'une offensive de l'armée syrienne dans la région de roches volcaniques d'al-Safa.

    Profitant de l'effet de surprise et d'une bonne connaissance du terrain, les jihadistes ont lancé une vaste attaque contre les positions de l'armée syrienne et de ses alliés, parvenant à reprendre une partie du terrain perdu ces dernières semaines dans son fief. Des soldats réguliers, des combattants de l'Armée de défense nationale et des miliciens supplétifs ont été tués dans les combats.

    L'armée syrienne avait déployé des forces d'élite et des parachutistes pour tenter de chasser les jihadistes de cette zone difficile d'accès. Les troupes gouvernementales avaient suspendu leurs opérations militaires ces derniers jours pour donner une chance aux négociations avec le groupe Etat islamique afin d'obtenir la libération de 20 civils otages des jihadistes.

    L'organisation EI avait enlevé le 27 juillet 36 femmes et enfants à l'issue d'une attaque-surprise contre sept villages de Soueida, au cours de laquelle 200 personnes avaient été tuées. Plusieurs otages avaient été assassinés et quelques-uns avaient été libérés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.