GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Israël: cérémonie en mémoire d'Yitzhak Rabin 23 après son assassinat

    media Comme chaque année depuis 23 ans, des milliers de personnes se sont rassemblées en mémoire d'Yitzhak Rabin, à Tel-Aviv (image d'archives). REUTERS/Amir Cohen

    Un rassemblement populaire était organisé samedi soir sur la place Rabin à Tel-Aviv pour une cérémonie commémorative à la mémoire du Premier ministre Yitzhak Rabin, assassiné lors d'un événement similaire le 4 novembre 1995.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    « Ici ce n'est pas l'Iran », scandent des manifestants, qui tentent d'empêcher le ministre Tzachi Hanegbi, convié au rassemblement, de prendre la parole. Vingt-trois ans après, les plaies ne se sont pas refermées. Loin de là, affirme Marco Sarrabia, membre du comité directeur du parti travailliste. « Il nous est difficile encore de pardonner, explique-t-il. L’assassin a été guidé et encouragé par l’atmosphère de haine qui régnait avant l’attentat. »

    Quelque dizaine de milliers de participants - nettement moins que les années précédentes - étaient présents pour cette soirée de la mémoire qui se déroule là où l'ancien Premier ministre israélien Yitzhak Rabin a été assassiné, sur la place de Tel-Aviv qui porte désormais son nom.

    Et alors que l'on parle à nouveau d'élections anticipées en Israël, Tsipi Livni, la chef de l'opposition, proclame qu'il faut tout faire pour relancer le processus de paix. « La paix n'est pas morte cette nuit-là. Mais on essaie de la tuer aujourd'hui pour qu'il ne soit plus possible de la faire revivre. Mais on peut encore la sauver », assure-t-elle.

    Les organisateurs avaient indiqué qu'ils mettraient l'accent sur la lutte contre l'atmosphère de division et d'incitation à la haine qui règne dans la société israélienne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.