GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 26 Avril
Samedi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Iran: manifestation hostile à Israël et aux Etats-Unis pour le 4-Novembre

    media Israël et les Etats-Unis, les deux cibles de ces manifestantes iraniennes, ce dimanche 4 novembre à Téhéran. Tasnim News Agency /Handout via REUTERS

    Des dizaines de milliers d'Iraniens se sont rassemblés ce dimanche 4 novembre 2018 à Téhéran, pour commémorer la prise de l'ancienne ambassade américaine, en 1979, qui avait provoqué la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays. Cette manifestation intervient alors que les nouvelles sanctions américaines doivent entrer en vigueur à minuit.

    Avec notre correspondante à Téhéran,  Siavosh Ghazi

    Des dizaines de milliers d'Iraniens se sont rassemblés devant l'ancienne ambassade américaine, dans le centre de la capitale, pour crier « mort à l'Amérique », et « mort à Israël ». Cette année, cette manifestation prend une nouvelle dimension avec l'entrée en vigueur de nouvelles sanctions américaines contre l'Iran, qui visent à arrêter totalement les exportations pétrolières du pays et l'asphyxier.

    Mais pour Ahmad Salimi, un Iranien de 67 ans, rien ne change : « J'avais 27 ans quand il y a eu la révolution, confie-t-il. Depuis, je suis fidèle à cette révolution et nous restons fidèles à cette révolution. J'espère que ceux qui sont à l'étranger entendront ce message. Cela fait 40 ans qu'on nous impose des sanctions. Ça ne date pas d'aujourd'hui. Cela aura des effets positifs pour nous. »

    Malgré ce discours positif dans les rangs, les sanctions américaines ont bel et bien affecté durement l'économie iranienne, avec une baisse vertigineuse de la valeur de la monnaie nationale ces derniers mois. Les Iraniens craignent surtout une aggravation supplémentaire de la situation dans le pays, si d'aventure les Etats-Unis réussissaient à arrêter totalement les exportations pétrolières du pays.

    → À relire : Déjà mal en point, l'Iran face à de nouvelles sanctions américaines

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.