GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: l'armée américaine patrouille dans les zones kurdes à la frontière turque

    media Des soldats américains au quartier général des YPG après un bombardement turc, en 2017 sur le mont Karachok (illustration). REUTERS

    L'armée américaine s'oppose à une offensive turque sur les forces kurdes de Syrie. Ces derniers jours, la Turquie bombardait une région du nord de la Syrie contrôlée par les milices kurdes.

    Le président Erdogan avait clairement affiché sa volonté de prendre contrôle de cette zone. Mais cette fois-ci, les États-Unis, alliés de Kurdes, semblent décidés à ne pas laisser les forces turques passer à l'est de l'Euphrate.

    Ce dimanche, des militaires américains patrouillaient le long de la frontière turque. Une zone bombardée quelques jours plus tôt par Ankara qui avait également déployé des troupes terrestres de l'autre côté du poste-frontière. Les milices kurdes YPG (Unités de protection du peuple) craignaient une offensive turque imminente.

    En janvier dernier, Ankara avait déjà mené ce type d'opérations sur la ville d'Afrin et sa région. Sans opposition occidentale, les forces turques avaient repris le contrôle de la zone. Les YPG, leaders des Forces démocratiques syriennes (FDS, qui regroupent également des combattants arabes), sont un partenaire-clé des États-Unis dans la lutte contre l'organisation Etat islamique, mais la Turquie l'est aussi au sein de l'Otan.

    Selon la déclaration du porte-parole de la coalition anti-terroriste, ces patrouilles resteront le temps qu'il faudra pour contrôler la situation. Tensions maximales donc au nord et conflit ouvert au sud-est face aux jihadistes.

    Douze membres des Forces démocratiques syriennes ont été tués ce dimanche dans une attaque de l'organisation Etat islamique, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme. L'OSDH accuse également la coalition menée par les États-Unis d'avoir de son côté tué 14 civils dans des frappes aériennes qui visaient des jihadistes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.