GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 21 Novembre
Jeudi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël retrouve les restes d'un aviateur disparu depuis 56 ans

    media Sur cette photo (fournie à l'AFP par l'armée israélienne) le 6 novembre 2018, des militaires sondent le lac de Tibériade à la recherche des restes de Yakir Naveh. Handout / israeli defense forces / AFP

    Cela faisait 56 ans qu'Israël était à la recherche de cette dépouille. 56 ans d'une quête finalement fructueuse : les restes d'un aviateur israélien disparu en 1962 ont été retrouvés au fond du lac de Tibériade le mois dernier. Une découverte qui souligne l'importance pour le pays de retrouver les dépouilles de ses soldats.

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

    Depuis la guerre du Kippour en 1973 qui a opposé une fois de plus le pays à ses voisins, l'armée israélienne s'est dotée d'une unité spéciale chargée de rechercher les dépouilles de ses soldats. Aujourd'hui, près de 150 Israéliens tombés en portant l'uniforme sont considérés comme morts mais leur lieu de sépulture demeure inconnu.

    Yakir Naveh faisait partie de cette liste-là. Cet instructeur aviateur avait disparu le 6 mai 1962 alors qu'il formait un cadet au vol sur Fouga Magister. Le moteur s'était arrêté alors qu'ils survolaient le lac de Tibériade, au nord-est du pays. Leur appareil avait alors percuté l'eau puis s'était abimé. La dépouille de l'apprenti avait été retrouvée un an plus tard mais celle de l'instructeur demeurait introuvable.

    En plus d'un demi-siècle, les forces israéliennes ont mené 12 séries de recherche au fond du lac pour retrouver le corps de Yakir Naveh. Mais les conditions de plongée dans cette étendue fermée mais vaste sont compliquées et il a fallu l'arrivée de nouveaux équipements pour retrouver les restes du lieutenant. Ces recherches ont été longues et coûteuses mais elles font partie de ce que l'armée israélienne définit comme un « engagement moral et éthique (...) à retrouver les soldats portés disparus et les captifs ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.