GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 21 Novembre
Jeudi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: les combats s’intensifient à Hodeida, les humanitaires inquiets

    media Les forces pro-governementales en direction du port d'Hodeida, lors des combats contre les rebelles houthis, le 6 novembre 2018. AFP

    Au Yémen, le chef de la rébellion houtie assure que les combattants de son mouvement ne se rendront jamais. Une déclaration d'Abdel Malik al- Houthi, alors que les combats font rage dans la ville portuaire de Hodeida, bastion rebelle assiégé par la coalition commandée par l'Arabie saoudite. Selon des sources médicales et militaires, 200 combattants des deux camps ont été tués depuis que les combats se sont intensifiés le 1er novembre. Les agences et organisations humanitaires se disent très inquiètes pour les civils de Hodeida.

    L'Unicef, le Comité international de la Croix-Rouge, Médecins sans frontières, les organisations internationales tirent la sonnette d'alarme face à la dégradation de la situation à Hodeida.

    L'offensive des forces loyalistes appuyées par la coalition arabe menace les civils et les bombardements se rapprochent de plus en plus des hôpitaux, des réserves d'eau et des centrales électriques de la ville.

    La bataille pourrait avoir de lourdes conséquences au-delà de Hodeida, puisque c'est par ce port que transite l'essentiel de l'aide humanitaire destinée à la population du Yémen.

    L'offensive en cours a débuté la semaine dernière alors que les Etats-Unis venaient de demander la fin des combats et la reprise de négociations de paix. L'ONU dit également souhaiter la relance du dialogue dans les prochaines semaines. Sans effet pour l'instant, après 3 ans et demi de guerre menée par l'Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis et leurs alliés contre la rébellion chiite des Houthis.

    (Re) lire : Le Yémen en guerre, un «enfer sur terre» pour les enfants frappés par la famine

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.