GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Juin 2019, mois de juin le plus chaud sur Terre depuis 140 ans (National Oceanic and Atmospheric Administration)
    • «Renvoyez-la!»: Trump dit désapprouver les slogans scandés à son meeting
    • Iran: Rohani appelle Macron à «intensifier» les efforts pour sauver l'accord nucléaire
    • Washington demande à l'Arabie saoudite de libérer le blogueur Raef Badaoui (Pence)
    • Les États-Unis vont pousser pour la liberté religieuse en Corée du Nord (Pence)
    • Sanctions américaines contre des dirigeants de milices liées à l'Iran en Irak (Mike Pence)
    • Tour de France 2019: Simon Yates s'impose dans la 12e étape, Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune
    • Maroc: trois hommes condamnés à la peine de mort pour l'assassinat de deux Scandinaves
    Moyen-Orient

    Yémen: les Houthis prêts à un cessez-le-feu si Riyad «veut la paix»

    media Des membres des forces progouvernementales se rassemblent dans les faubourgs d'Hodeida, le 9 novembre 2018 (photo d'illustration). STRINGER / AFP

    Les rebelles Houthis du Yémen ont officiellement annoncé qu’ils arrêtaient tous leurs tirs de missiles et leurs attaques de drones contre l’Arabie saoudite et les Emirats dans un communiqué publié à minuit heure locale. Le mouvement chiite houthi soutenu par l’Iran s’est dit prêt à accepter un cessez-le-feu général si la coalition sunnite conduite par l’Arabie « veut vraiment la paix ».

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    L’annonce d’une trêve unilatérale partielle faite par la rébellion houthie est due à la pression militaire croissante des forces de la coalition conduite par l’Arabie. Une coalition qui depuis le début des hostilités en 2015 a progressivement repris aux Houthis tous les ports du Yémen. Hodeïda sur la mer Rouge, qui est le dernier port dont disposent les rebelles, est aujourd’hui menacé par les forces de la coalition qui ont pris le sud et l’est de la ville.

    Si le port tombait, les Houthis ne pourraient plus s’approvisionner. Les forces de la coalition avaient arrêté leur avancée à Hodeïda, il y a quelques jours, pour officiellement permettre des négociations et éviter un drame humanitaire pour la population prise au piège. Reste maintenant à savoir si Riyad acceptera d’entamer des négociations de paix du fait des pressions internationales qu’il subit. Plusieurs pays occidentaux ont annoncé la suspension de leurs livraisons d’armes à Riyad après l’affaire Khashoggi, le journaliste saoudien tué et dépecé au consulat d’Arabie à Istanbul.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.