GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: le numéro deux du groupe Etat islamique capturé par les FDS

    media Des forces démocratiques syriennes (FDS) fêtent le premier anniversaire de la libération de Raqqa de l'Etat islamique, dans la ville syrienne, le 27 octobre 2018. REUTERS/Aboud Hamam

    Les Forces démocratiques syriennes, une coalition à majorité kurde soutenue par Washington, ont annoncé ce dimanche 25 novembre avoir capturé le numéro deux du groupe jihadiste Etat islamique, dirigé par Abou Bakr al-Baghdadi.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Oussama Awaid al-Ibrahim, surnommé Abou Zeid, aurait été capturé par les Forces démocratiques syriennes, les FDS, jeudi dernier, dans la localité de Tayyana, dans la province orientale de Deir Ezzor, selon un communiqué de cette coalition.

    Présenté comme le second d’Abou Bakr al-Baghdadi, le chef suprême du groupe Etat islamique, Abou Zeid se cachait dans un tunnel et s’apprêtait à actionner une charge explosive qu’il portait sur lui lorsqu’il a été maîtrisé et arrêté. Le communiqué des FDS précise que 20 téléphones portables, 80 lingots d’or et une grosse somme d’argent ont été découverts avec le chef jihadiste, selon le site al-masdarnews, bien informé sur la Syrie.

    L’annonce de la capture du haut dirigeant jihadiste tombe à point nommé pour les Forces démocratiques syriennes qui ont essuyé de cuisants revers face à l’EI ces dernières semaines à l’est de Deir Ezzor.

    Vendredi et samedi, une cinquantaine de combattants des FDS ont été tués par les jihadistes, qui ont encore gagné du terrain dans cette région de Syrie proche de la frontière avec l’Irak.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.