GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Thaïlande: la junte lève l'interdiction de mener des campagnes politiques, à l'approche des élections de 2019
    Moyen-Orient

    Iran: attentat meurtrier dans une province à forte minorité sunnite

    media Des forces de sécurité iraniennes inspectent les lieux de l'attentat à Chabahar, le 6 décembre 2018. Tasnim News Agency /Handout via REUTERS

    Une attaque à la voiture piégée a fait au moins deux morts et une quarantaine de blessés dans le sud-est de l'Iran, dans une province qui compte une importante minorité sunnite.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    Selon les responsables militaires, l'assaillant a tenté de forcer en voiture l'entrée du quartier général des forces de l'ordre dans la ville portuaire de Chabahar, située non loin de la frontière pakistanaise.

    Il a fait exploser sa voiture à l'entrée de ce quartier général alors que les gardes ont tenté de le stopper en tirant sur lui. Dans l'explosion, en plus des deux militaires et de l'assaillant tués, des civils ont été blessés.

    Le port de Chabahar est stratégique pour l'Iran. En effet, il permet de créer un corridor nord-sud, permettant de faciliter les exportations d'autres pays vers l'Afghanistan et de relier les pays d'Asie centrale aux mers chaudes.

    Attaques régulières

    La ville de Chabahar est située dans la province de Sistan-Balouchistan, à la frontière pakistanaise, qui compte une importante minorité sunnite, alors que la très grande majorité de la population iranienne est chiite.

    Des groupes extrémistes sunnites mènent régulièrement des attaques armées dans cette région. Dernière en date : une dizaine de soldats iraniens ont été enlevés par un de ces groupes extrémistes avant d'être emmenés au Pakistan.

    L'Iran accuse les Etats-Unis et l'Arabie saoudite de soutenir ces groupes  et demande au gouvernement pakistanais de coopérer pour mieux contrôler sa frontière.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.