GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Sri Lanka: réinvestiture du Premier ministre démis Ranil Wickremesinghe
    • Yémen: de violents combats et des raids aériens à Hodeïda malgré la trêve (sources progouvernementales)
    Moyen-Orient

    L'ONU confirme l'existence d'un tunnel entre le Liban et Israël

    media Des militaires israéliens à la frontière avec le Liban, ce 5 décembre 2018. REUTERS/Ronen Zvulun

    La mission de l'ONU (Unifil) déployée dans le sud du Liban confirme l'existence d'un tunnel creusé entre le territoire libanais et le territoire israélien. Une confirmation qui intervient 48 heures après le lancement par l'armée israélienne de l'opération « Bouclier du nord » visant à détruire ce genre de tunnels. Israël demande l'aide des Nations unies et des forces armées libanaises dans cette tâche.

    De notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil.

    Le communiqué de l'Unifil est assez succinct. Après une visite de son chef et d'une équipe d'inspection du côté israélien de la ligne de démarcation, la force de l'ONU au Liban a dit, jeudi 6 décembre au soir, confirmer l'existence du tunnel révélée mardi par l'armée israélienne.

    «Un événement grave»

    Elle n'en impute pas nommément la responsabilité au Hezbollah, le mouvement chiite libanais ennemi d'Israël. Mais elle entend désormais avoir « une idée complète » de ce qu'elle juge être « un événement grave ». Et elle a entamé des discussions avec les différentes parties pour déterminer les « actions urgentes » à mettre en place.

    Par un tweet, l'armée israélienne lui a demandé de désormais reconnaître que c'est bien le Hezbollah qui a creusé ce tunnel, une « évidence » juge-t-elle. Dénonçant une violation de la résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations-Unies, l'armée demande également l'aide de la mission onusienne ainsi que des forces armées libanaises pour détruire ces tunnels.

    Un deuxième tunnel

    Ce jeudi, l'état-major israélien a assuré avoir repéré l'existence d'un deuxième tunnel, plus à l'ouest. Et elle assure qu'il en existe d'autres encore: son opération « bouclier du nord » visant à les détruire devrait durer plusieurs semaines au moins.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.