GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Janvier
Samedi 19 Janvier
Dimanche 20 Janvier
Lundi 21 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 23 Janvier
Jeudi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Israël: des «gilets jaunes» manifestent contre l’augmentation du coût de la vie

    media Des «gilets jaunes» israéliens dans les rues de Tel Aviv, ce vendredi 14 décembre 2018. JACK GUEZ / AFP

    Les Israéliens ont appris cette semaine par la presse que les prix des produits alimentaires, de l’électricité, de l’eau ou encore des abonnements téléphoniques, mais aussi les impôts locaux allaient augmenter l’année prochaine sous l’effet de l’affaiblissement du shekel, la monnaie nationale, par rapport au dollar et à l’euro. Israël est déjà connu pour le coût élevé de la vie. Ce vendredi, quelques centaines de manifestants portant des gilets jaunes et imitant la contestation en France ont protesté à Tel Aviv et Jérusalem contre cette hausse des prix.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    « Nous n’avons pas peur », scandent les « gilets jaunes » israéliens. Ils étaient environ 500 manifestants à Tel Aviv, moins de la moitié à Jérusalem pour protester contre les augmentations prévues pour la fin de l’année et le début de 2019.

    A l’instar du mouvement français, la mobilisation s’est faite sur les réseaux sociaux. Les manifestants brandissaient des drapeaux israéliens et des pancartes avec des inscriptions tels que « Ras-le-bol » et « Voleurs ».

    Une manifestation illégale aux yeux de la police. Et à Tel Aviv, dix personnes qui tentaient de bloquer la circulation ont été interpellées par les forces de l’ordre. Pour Shay Cohen, un des instigateurs de ces manifestations, rien n’a changé depuis le mouvement de contestation de 2011 qui avait alors embrasé le pays tout entier.

    Les manifestants reconnaissent s’inspirer du mouvement français et ils veulent obtenir de réels changements. Un rapport publié cette semaine révèle que plus de 20% de la population en Israël vit en dessous du seuil de la pauvreté alors que les paramètres économiques sont positifs.

    Le ministre des Finances Moshe Kahlon, pour tenter de désamorcer la contestation, a annoncé la création d’une commission chargée de trouver des solutions.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.