GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Venezuela: remise en liberté du vice-président du Parlement
    Moyen-Orient

    Israël ne tolérera pas le «terrorisme» en Cisjordanie, prévient Netanyahu

    media Benyamin Netanyahu lors de son Conseil hebdomadaire des ministres, ce dimanche 16 décembre 2018, à Jérusalem. Abir Sultan/Pool via REUTERS

    Le chef du Hamas Ismaïl Haniyeh se félicite de la « résistance » palestinienne en Cisjordanie dans un discours devant des dizaines de milliers de personnes à Gaza. De son côté, plus tôt dans la journée, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a indiqué avoir prévenu le Hamas qu'Israël ne tolérerait pas le « terrorisme » en Cisjordanie.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    Israël est préoccupé après la vague d’attentats en Cisjordanie dont deux ont été revendiqués par le Hamas. Lors du Conseil hebdomadaire des ministres, Benyamin Netanyahu qui occupe désormais également les fonctions de ministre de la Défense a affirmé avoir clairement mis en garde les dirigeants de l'organisation.

    « Nous n'accepterons pas une situation de trêve à Gaza et de terrorisme en Cisjordanie, dit-il. Nous allons leur faire payer le prix fort. Les terroristes palestiniens pensent qu’ils peuvent nous arracher du cœur de notre pays. Nous leur faisons savoir, à eux et au monde entier que nous sommes ici pour y rester. »

    Plusieurs ministres de l’aile droite du gouvernement se sont joints à la vague de protestations contre la politique sécuritaire de Benyamin Netanyahu. « Monsieur le Premier ministre, si vous faites une promesse, tenez-la », a notamment déclaré Naftali Bennett, le ministre de l’Education et chef de file du parti nationaliste Foyer juif lors d’une manifestation à proximité des bureaux du Premier ministre.

    La droite demande notamment l’expulsion des familles des auteurs d’attentats. Et en attendant, une commission ministérielle a adopté un projet de loi qui prône la légalisation de 66 avant-postes israéliens situés en Cisjordanie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.