GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Janvier
Jeudi 17 Janvier
Vendredi 18 Janvier
Samedi 19 Janvier
Aujourd'hui
Lundi 21 Janvier
Mardi 22 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: deux morts dans un important incendie à Courchevel (préfecture)
    • Syrie: des «morts et des blessés» dans une «forte explosion» à Damas (ONG)
    • Yémen: la coalition menée par Riyad dit avoir «détruit» des sites de drones appartenant aux rebelles houthis dans la région de Sanaa
    • Tennis: la numéro deux mondiale Angelique Kerber a été éliminée en huitièmes de finale de l'Open d'Australie
    Moyen-Orient

    Israël discute une loi visant à déplacer les familles d'assaillants palestiniens

    media Benyamin Netanyahu contraint par son aile droite a approuvé une loi autorisant l’armée israélienne à déplacer de force en Cisjordanie les familles des assaillants palestiniens. REUTERS/Ronen Zvulun

    Quelques jours après une série d'attaques contre des Israéliens dans les territoires palestiniens, le gouvernement de Benyamin Netanyahu a approuvé hier soir un projet de loi visant à autoriser l'expulsion des familles des assaillants de leur communauté et de les obliger à se réinstaller dans d'autres localités palestiniennes.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    A trois reprises, Benyamin Netanyahu avait obtenu un report du vote sur ce projet de loi défendu par ses alliés du parti pro-colon Foyer Juif. Ce dimanche 16 décembre, les discussions au sein du gouvernement ont encore été longues et animées. Mais dans la foulée de ces attaques qui ont coûté la vie à deux soldats et un bébé né prématurément, l’extrême-droite entend obtenir des concessions de Benyamin Netanyahu. Tard dans la soirée, le Premier ministre s’est incliné, n’opposant pas de veto face à ce texte dont il ne voulait pas.

    Le texte de loi doit encore passer devant le Parlement

    Le parcours du texte de loi est loin d’être terminé, car il doit encore être approuvé par le Parlement. Le texte vise à donner l’autorisation à l’armée israélienne de déplacer de force en Cisjordanie les familles des assaillants palestiniens. Cette menace d’un chambardement de vie se veut dissuasive selon Le Foyer Juif. Pourtant d’après le procureur général, également conseiller juridique du gouvernement, la loi serait contraire au droit international et aux lois fondamentales israéliennes.

    Mais depuis ce jeudi 13 décembre, après une deuxième attaque meurtrière en quatre jours, les rassemblements dénonçant la politique sécuritaire de l’exécutif se sont multipliés. Devant la résidence du chef du gouvernement, devant son bureau également. Neuf ministres ont même participé à l’une de ces manifestations critiques du gouvernement ce dimanche.

    Une image surprenante qui souligne la pression que l’aile la plus à droite de la coalition exerce sur Benyamin Netanyahu. « Même l’opposition est moins opposée au gouvernement que ses propres ministres », commente le lundi 17 décembre, une éditorialiste du quotidien Yedioth Ahronoth.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.