GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Liban: tensions à la frontière avec Israël

    media Des soldats libanais près de la frontière avec Israël dans le village de Kfar Kila, le 5 décembre 2018. EUTERS/Aziz Taher

    La tension monte à nouveau entre Israël et le Liban. Un face à face entre des soldats libanais et israéliens à la frontière a failli dégénérer en affrontements, ce lundi. En cause : l’installation de fils barbelés par les Israéliens sur des points litigieux.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Une vidéo montrant un officier libanais pointant son arme chargée vers des militaires israéliens postés à moins d’un mètre, a fait le tour de la toile ce lundi.

    L’incident s’est déroulé à la frontière au niveau de Kouroum al-Charqi, non loin de l’endroit où des excavatrices et des bulldozers israéliens sont engagés depuis deux semaines, dans une opération de recherche de tunnels creusés par le Hezbollah.

    L'armée libanaise a retiré un barbelé qui passait, selon elle, en trois points litigieux de la ligne bleue, tracée avec le concours des Nations unies au lendemain du retrait israélien en l'an 2000.

    Des militaires israéliens ont replacé la barrière et la tension est montée lorsque des soldats libanais se sont déployés en pointant leurs armes.

    Des casques bleus sont intervenus pour apaiser la situation, empêcher les malentendus et préserver la stabilité, selon le porte-parole de la force des Nations unies.

    Des topographes de la Finul et de l’armée ont ensuite pris des mesures et ont constaté trois points sur le passage du barbelé constituant une violation de la Ligne bleue. Les Israéliens ont alors revu le tracé.

    Entretemps, l’armée libanaise a été placée en état d’alerte et les civils ont été invités à évacuer la région.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.