GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Ankara déploie des renforts à la frontière syrienne

    media Le convoi militaire turque à Kilis alors qu'il approche de la frontière syrienne le 22 décembre 2018. AFP Photos/DHA/STR

    La Turquie a déployé des véhicules militaires et des troupes à sa frontière avec la Syrie. Selon des médias turcs, un convoi serait même entré en Syrie prenant la direction de Manbij dans le nord du pays, près des zones kurdes où sont positionnées les milices du YPG et dont Ankara souhaite se débarrasser. Ankara se prépare donc déjà à l’offensive militaire d’envergure promise par le président turc Recep Tayyip Erdoğan.

    Le convoi de véhicules militaires turcs s'est dirigé vers la province frontalière de Kilis, selon l'agence turque DHA. Il comprend des chars, des automitrailleuses, des obusiers et des autocars transportant des commandos. Une partie du matériel et de ces troupes doivent prendre position le long de la frontière, tandis que d'autres sont déjà passés en Syrie, via le district d'Elbeyli, ajoute l’agence de presse.

    La chaîne d'information turque TRT World a diffusé des images sur lesquelles on voit une partie du convoi entrant en Syrie au niveau de la ville-frontière turque de Karkamis, dans la province de Gaziantep, à 35 km de la ville syrienne de Manbij. Le convoi entre dans une zone sous le contrôle de l'Armée syrienne libre (ASL, rebelles alliés à Ankara) et a pris la direction de la ligne de front du côté de Manbij, a ajouté TRT World.

    Le district d'Elbeyli se trouve quant à lui à 45 km de Manbij, ville qui a été un point de tension important entre Ankara et Washington. En juin, les deux capitales avaient trouvé un accord portant sur le départ des miliciens YPG du secteur de Manbij mais la Turquie s'est plainte de ce que le calendrier de leur retrait ait pris du retard.

    La Turquie contre une autonomie kurde en Syrie

    Cela fait plusieurs jours maintenant que le président turc Recep Tayyip Erdoğan promet une offensive d’envergure dans le Nord de la Syrie. Alors qu’il l’annonçait imminente, Recep Tayyip Erdoğan a finalement déclaré qu’elle était reportée à quelques mois. Pour autant ce sursis n’empêche pas Ankara de mettre d’ores-et-déjà en scène les préparatifs, souligne notre correspondante à Istanbul, Marion Fontenille.

    La Turquie redoute de voir s'instaurer un embryon d'Etat kurde à ses portes, au risque de renforcer les velléités séparatistes de la minorité kurde sur son sol.  Ankara considère la milice des YPG comme une organisation terroriste et le prolongement syrien du PKK turc (Parti des travailleurs du Kurdistan), qui mène une insurrection dans le sud-est de la Turquie depuis 1984.

    La Turquie a déjà, avec l'appui de l'ASL, lancé deux opérations militaires dans le nord de la Syrie, baptisées « Bouclier de l'Euphrate » et « Rameau d'olivier » contre les YPG et le groupe jihadiste Etat Islamique.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.