GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Liban: des «gilets jaunes» manifestent contre le coût de la vie et la corruption

    media Des «gilets jaunes» libanais ont manifesté ce 23 décembre à Beyrouth. ANWAR AMRO / AA / AFP

    Reprenant le symbole des « gilets jaunes » de France, des centaines de Libanais se sont rassemblés dimanche 23 décembre dans le centre-ville de Beyrouth et d'autres régions du pays pour réclamer une baisse des impôts et des prix des carburants et la lutte contre la corruption.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Répondant à des appels postés sur les réseaux sociaux, des centaines de personnes, certaines portant des gilets jaunes, ont manifesté dans plusieurs villes libanaises contre la cherté de vie et la corruption de la classe politique.

    Le rassemblement le plus important a eu lieu dans le centre-ville de Beyrouth, où des manifestants ont tenté de s'approcher du Grand Sérail, qui abrite les bureaux du Premier ministre. Les protestataires réclamaient la baisse des impôts et du prix de l'essence, et la lutte contre la corruption. D'autres appelaient à la « chute du régime ».

    Des échauffourées ont éclaté avec les forces de l'ordre, ponctuées de jets de bouteilles d'eau et d'autres projectiles. Des manifestants ont endommagé des bennes à ordures et bloqué plusieurs artères principales, provoquant des embouteillages monstres dans une ville déjà très congestionnée à la veille des fêtes de fin d'année.

    L'armée libanaise, en charge du maintien de l'ordre depuis des années en vertu d'une décision du gouvernement, a mis en garde les manifestants contre toute atteinte aux biens publics et privés, alors qu'une autre mobilisation est prévue mercredi.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.