GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Washington ne considère plus les colonies israéliennes contraires au droit international (Pompeo)
    • Iran: Washington met fin à une dérogation pour l'usine nucléaire de Fordo (Pompeo)
    • Le groupe sidérurgique indien Tata Steel va supprimer jusqu'à 3.000 emplois en Europe
    • Hong Kong: l'UE demande à la police d'éviter la violence (déclaration)
    • Éliminatoires CAN 2021: la RD Congo tenue en échec par la Gambie à Banjul, 2-2, dans le groupe D
    • Pont effondré près de Toulouse: un deuxième mort retrouvé (maire)
    • Plus de 100.000 enfants en détention aux États-Unis en lien avec l'immigration (ONU)
    • Washington donne un nouveau répit de 90 jours au géant chinois Huawei
    • États-Unis: trois morts dans une fusillade dans un supermarché de l'Oklahoma (médias)
    Moyen-Orient

    Syrie: craintes à Idleb après la conquête de la province par les jihadistes

    media Un combattant du groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham, affilié à al-Qaïda, monte la garde à l'arrivée d'un convoi de déplacés, dans les villages de Foua et Kefraya, près d'Idleb, le 18 juillet 2018. OMAR HAJ KADOUR / AFP

    Inquiétudes dans la province d’Idleb, passée sous le contrôle du groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham, ex-branche d’al-Qaïda en Syrie. Après plusieurs jours de combats, les rebelles qui contrôlaient en partie cette région du nord-ouest syrien ont plié face aux jihadistes.

    Les jihadistes de Hayat Tahrir al-Cham (HTS), qui ont récemment enchainé les gains territoriaux à l'intérieur de cette province du nord-ouest de la Syrie en guerre, ont conclu un accord de trêve avec des factions rebelles, regroupées au sein du Front national de libération (FNL), une coalition appuyée par les Turcs.

    Voisine de la Turquie, la province d'Idleb ainsi que des parties des provinces voisines de Hama, Alep et Lattaquié échappent toujours au contrôle du régime syrien de Bachar al-Assad. Ces zones ont fait l'objet, en septembre, d'un accord entre Ankara, soutien des rebelles, et Moscou, parrain du régime, qui a permis d'empêcher jusque-là une offensive de Damas et de son allié russe.

    Mais avec ce recul des rebelles et la conquête jihadiste, la population craint désormais une éventuelle offensive du régime de Damas et de ses alliés contre leur province, explique le militant de l’opposition syrienne Fadi al-Maari.

    « Malheureusement la situation est très instable et les gens ici redoutent le pire. Les groupes rebelles en présence sur le terrain tentent de résister, de se réorganiser, de remobiliser leurs troupes pour faire face à la menace jihadiste. Mais malheureusement rien ne semble pouvoir barrer la route aux jihadistes de Hayat Tahrir al-Cham. »

    « Et cette conquête jihadiste est synonyme de catastrophe », estime Fadi al-Maari. « Cela signifie que la province d’Idleb est passée sous la bannière terroriste. Qu’est-ce qui empêche maintenant le régime de Bachar al-Assad, les Russes ou même la coalition internationale de nous bombarder ? Au final ce sont les civils qui vont payer un lourd tribut. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.