GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Sommet de Varsovie sur l’Iran: Téhéran convoque le chargé d'affaires polonais

    media Le gouvernement polonais «accueille désormais un cirque anti-iranien», a raillé sur Twitter Javad Zarif, le chef de la diplomatie iranienne. Hudaverdi Arif Yaman/Pool via Reuters

    L'Iran a convoqué le chargé d'affaires polonais pour protester contre la décision de la Pologne d'accepter l'organisation par Washington d'un sommet anti-iranien.

    Avec notre correspondant à Téhéran,  Siavosh Ghazi

    Les responsables iraniens ne décolèrent pas contre Varsovie. Le chargé d'affaires polonais a été convoqué au ministère des Affaires étrangères, qui protesté contre l'organisation de cette conférence dans ce pays.

    Vendredi, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a annoncé la tenue à la mi-février d'une réunion ministérielle en Pologne sur « la stabilité et la sécurité au Moyen-Orient ». Il avait précisé que l'un des objectifs de cette conférence est de combattre l'influence néfaste de l'Iran dans la région.

    Plusieurs députés iraniens ont demandé l'expulsion de l'ambassadeur polonais. En signe de protestation, l'Organisation du cinéma iranien a annulé un festival de film polonais prévu le mois prochain à Téhéran.

    De son côté, le chef de la diplomatie iranienne a dénoncé un « cirque anti-iranien » en rappelant aux responsables polonais que l'Iran avait accueilli 100 000 réfugiés polonais pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Les Etats-Unis continuent à accentuer la pression contre l'Iran en annonçant par ailleurs un durcissement des sanctions notamment contre les exportations pétrolières du pays qui ont d'ores et déjà baissé de plus de 50% depuis l'été dernier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.