GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Israël: Benny Gantz, le rival de Netanyahu qui avance masqué

    media Benny Gantz, le 28 juillet 2014 à Tel Aviv alors qu'il était chef d'état-major israélien. REUTERS/Nir Elias/File Photo

    Benny Gantz, le principal rival de Benyamin Netanyahu dans la campagne électorale israélienne actuelle promet de « corriger » la loi Etat-nation en cas d'élection. Ce texte très controversé stipulant que seuls les juifs ont le droit à l'autodétermination en Israël a été adopté en juillet dernier par le Parlement. Des propos largement commentés en Israël, car cet ancien chef d'état-major jouit d'une forte popularité : il est deuxième dans les intentions de vote. Mais ce nouveau venu en politique n'a jusqu'à présent rien dévoilé de son programme.

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

    En termes de popularité, Benny Gantz talonne désormais le Premier ministre sortant de près : 41% des Israéliens disent souhaiter que Benyamin Netanyahu soit le futur chef de gouvernement, mais 38% affichent une préférence pour l'ancien chef d'état-major. Aucun responsable politique n'avait réussi à se rapprocher autant de Benyamin Netanyahu depuis les dernières élections.

    Benny Gantz est populaire, mais aussi objet politique encore non identifié. Car l'ex-militaire avait jusque-là gardé le silence complet sur son programme. Un silence tel qu'il a fini par devenir objet de blagues et moqueries : sur Facebook, une page satirique a ainsi été créée invitant les utilisateurs du réseau social à lui donner des idées.

    Pressé de clarifier ses positions, Benny Gantz a décidé de commencer par une critique d'une des lois phares du gouvernement. Face à des membres de la minorité druze l'ex-général a promis de « faire tout ce qui est en son pouvoir pour corriger » ce texte dénoncé comme une loi raciste par ses détracteurs.

    Sans surprise, la droite a vu dans ces déclarations la preuve de son positionnement idéologique à gauche. Mais le parti crée par Benny Gantz, qui devrait chercher à se placer au centre de l'échiquier politique, dénonce la « panique » du camp de Benyamin Netanyahu.

    (Re) lire : Israël: les élections anticipées se tiendront en avril 2019

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.