GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Pompeo à Riyad: l’affaire Khashoggi et le Yémen au cœur des discussions

    media Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo (g) et le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman se sont entretenus ce lundi 14 janvier 2019. Andrew Caballero-Reynolds/Pool via REUTERS

    Mike Pompeo poursuit sa tournée au Moyen-Orient. Le secrétaire d'Etat américain était en Arabie saoudite ce lundi où il a rencontré le roi Salman et le prince héritier Mohammed ben Salman. Au cœur des discussions : l'affaire Khashoggi qui a empoisonné les relations entre l'Arabie saoudite et les Etats-Unis.

    « Le prince héritier et le roi reconnaissent tous deux que les responsables du meurtre de Jamal Khashoggi devront rendre des comptes ». C'est ce qu'a assuré Mike Pompeo à l'issue de ses entretiens avec les dirigeants saoudiens.

    Plus de trois mois après le meurtre du journaliste qui travaillait entre autres pour le Washington Post, l'enquête n'a toujours pas permis d'établir précisément les faits. Plusieurs suspects ont certes été arrêtés et sont actuellement jugés en Arabie saoudite, mais aux Etats-Unis, certaines voix s'élèvent pour réclamer davantage.

    Le Sénat américain a clairement imputé la responsabilité du meurtre de Jamal Khashoggi au prince héritier Mohammed ben Salman. Mais l'administration américaine, tout en affichant une certaine fermeté, ne veut pas se couper de son allié stratégique l'Arabie saoudite.

    Sur un autre dossier, la guerre au Yémen, Mike Pompeo a défendu Riyad qui est engagé militairement dans le conflit et qui est régulièrement critiqué pour ses bavures sur les civils. Le secrétaire d'Etat américain a accusé ses adversaires, les rebelles houthis soutenus par l'Iran, de ne pas respecter un accord de cessez-le-feu conclu le mois dernier.

    (Re) lire : Mike Pompeo au Moyen-Orient pour tenter de rassurer les alliés des Etats-Unis

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.