GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Israël: des affiches s'en prennent à des journalistes enquêtant sur Netanyahu

    media Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, à Jérusalem, le 16 décembre 2018. Abir Sultan/Pool via REUTERS

    Une campagne électorale tendue se déroule en Israël sur fond de trois affaires de corruption qui touchent le Premier ministre Benyamin Netanyahu. Ces derniers jours des affiches sont apparues qui s’en prennent à des journalistes qui enquêtent sur ces affaires.

     

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Michel Paul

    Quatre journalistes israéliens de renom figurent sur ces énormes affiches qui sont apparues à Tel-Aviv et le long des routes en Israël. Leur point commun : ils enquêtent sur les affaires de corruption qui visent le Premier ministre israélien.

    L’affiche est anonyme, et elle a pour seul texte les mots suivants : « Ce ne sont pas à eux de décider ». C’est de la pure incitation à la violence contre nous, affirme Guy Pelled, un journaliste de la deuxième chaîne de télévision qui figure sur l’affiche et qui tous les soirs apporte de nouveaux détails sur les enquêtes menées contre Benyamin Netanyahu.

    « Ce qui doit nous préoccuper réellement, ajoute le journaliste, c’est de savoir qui se cache derrière cette affiche ». Netanyahu, le Premier ministre sortant mène et de loin dans les sondages publiés par la presse. Mais la publication d’un acte d’accusation pour corruption avant la consultation électorale du 9 avril pourrait bien sûr remettre en question l’issue du scrutin.

    A plusieurs reprises M. Netanyahu dans déclarations télévisées et des posts sur sa page Facebook a demandé au procureur général de remettre une éventuelle mise en examen au lendemain des élections.

    De son côté, le parquet israélien maintient que les magistrats continueront à faire leur travail sans tenir compte des pressions qui sont exercées sur eux.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.