GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    Egypte: l’armée annonce la mort de 59 jihadistes présumés dans des opérations

    media Les forces de sécurité egyptiennes mènent des opérations militaires anti-jihadistes dans le Sinaï depuis février 2018. AFP

    Les forces armées égyptiennes ont annoncé mardi la mort de 59 jihadistes présumés et de sept militaires dans de récentes opérations, près d'un an après le début d'une vaste campagne contre le groupe Etat islamique.

    « La mise en œuvre d'opérations a conduit à l'élimination de 44 takfiristes (extrémistes) », ont annoncé les forces armées dans une vidéo retransmise à la télévision. Quinze autres « takfiristes » ont été tués lors d'un raid « préventif » de la police, selon l'armée qui n'a pas donné de précision sur les lieux de ces opérations.

    « Un officier et six soldats sont morts en martyrs durant les affrontements et le nettoyage des foyers terroristes », ont également indiqué les forces armées.

    L'Egypte annonce régulièrement la mort de jihadistes présumés dans le cadre de raids menés par les forces de sécurité contre des groupes extrémistes, très actifs depuis la destitution par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi en 2013.

    Sinaï 2018

    Les autorités égyptiennes ont lancé en février 2018 une vaste campagne baptisée « Sinaï 2018 » pour déloger l'organisation Etat islamique de cette péninsule située à l'est, et du reste du pays, notamment de la frontière avec la Libye.

    Au total, plus de 550 jihadistes présumés et une quarantaine de militaires ont été tués depuis le lancement de « Sinaï 2018 », selon les chiffres officiels. Cette opération était prévue pour durer trois mois, selon les instructions du président Abdel Fattah al-Sissi à ses forces de sécurité.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.