GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 25 Octobre
Samedi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Le Hamas refuse l’aide qatarie à Gaza à cause des conditions imposées par Israël

    media Le chef du Hamas Ismail Haniyeh a rencontre l'envoyé qatari Mohammed Al-Emadi à Gaza, le 24 janvier 2019. Ahmed Shaat/Courtesy of Hamas Chief Media Office/Handout

    Le Hamas à Gaza refuse de recevoir l’aide du Qatar finalement débloquée par Israël. Un haut responsable du Hamas, Khalil al-Haya a déclaré jeudi 24 janvier lors d'une conférence de presse à Gaza que l'organisation refuse de recevoir l'aide financière octroyée par le Qatar à cause de conditions israéliennes pour laisser entrer l'argent dans le territoire. Israël s'attend à un regain de tension pendant le week-end.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    Mardi 22 janvier, le Premier ministre israélien a décidé de bloquer le transfert des fonds qataris à la suite d’un incident à la frontière entre Israël et la bande de Gaza. Moins de 48 heures plus tard, sur recommandation des responsables de l’armée et des services de renseignements, Benyamin Netanyahu a cédé et donné le feu vert pour le passage des valises pleines de dollars… avant de se heurter au refus du Hamas.

    Cette aide financière est destinée à dissiper les tensions dans l'enclave palestinienne. En tout, 90 millions de dollars versés par Qatar en six tranches mensuelles pour payer notamment les salaires de dizaines de milliers d'employés du Hamas, ainsi qu’aider les économiquement faibles : ils représentent la moitié de la population gazaouie. À ce stade, deux versements ont été payés en novembre et décembre dernier.

    Ce sujet controversé en Israël avait provoqué en partie la démission du précédent ministre de la Défense Avigdor Liberman et aussi les élections anticipées du 9 avril prochain. Quoi qu’il en soit, Israël s’attend à un regain de tension en fin de semaine dans ce secteur et également dans le front Nord. Par mesure de précaution, l’armée a déployé plusieurs batteries antimissiles « Dôme de fer » supplémentaires, notamment dans la région de Tel-Aviv, et a mobilisé un petit nombre de réservistes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.