GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Aujourd'hui
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le Premier ministre malien Soumeylou Boubèye Maïga a présenté jeudi sa démission au chef de l'Etat Ibrahim Boubacar Keïta, qui l'a acceptée, selon un communiqué de la présidence. Cette démission intervient à quelques heures de l'examen par l'Assemblée nationale d'une motion de censure du gouvernement déposée par des députés de l'opposition, mais aussi de la majorité.

    Moyen-Orient

    Moscou, Ankara et Téhéran saluent le retrait américain de Syrie

    media Les présidents Hassan Rohani, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan à Sotchi, le 14 février 2019. Sergei Chirikov/Pool via REUTERS

    Réunis ce jeudi 14 février à Sotchi autour du dossier syrien, les présidents russe, iranien et turc ont affiché une position commune.

    En décembre dernier, Donald Trump annonçait à la surprise générale, le retrait prochain des troupes américaines de Syrie. Alors que l'assault final contre l'organisation Etat islamique a été lancé ces derniers jours par leurs alliés kurdes, les Etats-Unis se préparent à partir. Un départ salué par les participants au sommet de Sotchi.

    « Au cours des négociations, les discussions ont tourné autour de l'influence qu'aura l'annonce du plan des Etats-Unis de retrait des troupes américaines du nord-est du pays sur le développement futur de la situation en Syrie, a rapporté le président russe Vladimir Poutine. Notre point de vue commun est que la réalisation de cette étape serait un point positif qui aiderait à stabiliser la situation dans cette région de Syrie, où le gouvernement légitime devrait au final rétablir le contrôle. »

    La Russie et l'Iran, alliés à Bachar el-Assad, estiment que le régime syrien doit reprendre ses droits dans le nord-est du pays. La Turquie, soutien aux rebelles, réclame de son côté le départ des milices kurdes de la région, qu'elle considère comme ses ennemis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.