GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: les derniers jihadistes résistent dans un réduit d’un demi km² à Baghouz

    media Des membres des Forces démocratiques syriennes (FDS) près de Baghouz, dans la province de Deir Ezzor, le 12 février 2019. REUTERS/ Rodi Said

    En Syrie, quelques dizaines de combattants du groupe Etat islamique, réfugiés dans des tunnels ou entre les ruines de leur dernier fief à Baghouz, opposent une résistance désespérée aux Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par Washington.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Quelque 200 jihadistes seraient encore retranchés dans un réduit d’un demi-kilomètre carré dans la localité de Baghouz, sur la rive orientale de l’Euphrate, occupée samedi par les Forces démocratiques syriennes, les FDS, soutenues par les Américains. Ils se déplacent dans un réseau de tunnels creusés sous le dernier fief du groupe Etat islamique.

    Boucliers humains

    A partir des ruines de la ville, les jihadistes harcèlent les assaillants, qui affirment prendre leur temps pour épargner les nombreux habitants encore présents dans le réduit. Ils utiliseraient ces civils et des prisonniers des FDS comme boucliers humains, selon les témoignages recueillis par des journalistes auprès de personnes ayant pu fuir l’enfer de Baghouz.

    La résistance des derniers combattants de l’EI est d’autant plus acharnée qu’elle est menée par les jihadistes étrangers qui préfèrent se battre jusqu’au bout plutôt que d’être renvoyés dans leurs pays respectifs. Malgré les raids de l’aviation de la coalition internationale et le violent pilonnage à l’artillerie, ils n’ont montré, samedi, aucune volonté de négocier.

    La reddition ou la mort

    La bataille risque donc de durer encore quelques jours, même si son issue ne fait plus aucun doute : lesFDSprocèdent au ratissage systématique de la ville et de ses environs. Et les jihadistes n’ont plus aucune voie de ravitaillement ou de repli. Pour eux, c’est la reddition ou la mort.


     ■ L'appel de Florence Parly en faveur des Kurdes

    La ministre française des Armées a martelé dimanche que les Kurdes syriens, sur le point de vaincre avec leurs alliés le groupe Etat islamique (EI) au sol, ne devaient pas devenir de nouvelles « victimes » du conflit syrien.

    « L'annonce du retrait américain [de Syrie] a rebattu les cartes et créé de nouvelles configurations dans la région. Nul ne sait encore quel arrangement en sortira », relève Florence Parly dans une tribune au quotidien Le Parisien. « Notre devoir est de tout faire pour éviter que les FDS en soient les victimes. »

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.