GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
Jeudi 21 Mars
Vendredi 22 Mars
Aujourd'hui
Dimanche 24 Mars
Lundi 25 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Israël: sous pression, Netanyahu renonce au portefeuille des Affaires étrangères

    media Benyamin Netanyahu (d) et Yisrael Katz à Jérusalem, le 26 septembre 2017. GALI TIBBON / POOL / AFP

    Benyamin Netanyahu a renoncé au portefeuille des Affaires étrangères qu’il détenait depuis près de quatre ans et a nommé Yisrael Katz, le ministre des Transports pour mener la diplomatie israélienne à l'approche des élections du 9 avril.

    Avec notre correspondant à JérusalemChristian Brunel

    Contraint et forcé, Benyamin Netanyahu a dû céder son poste de ministre des Affaires étrangères. la Cour suprême israélienne saisie par une ONG lui avait en effet ordonné de réduire un cumul des portefeuilles qui lui permettait d’être à la fois Premier ministre, chef de la diplomatie, ministre de la Défense et de la Santé.

    Après avoir traîné au maximum les pieds, il a nommé Yisrael Katz, actuel ministre des Transports et des renseignements comme ministre des Affaires étrangères par intérim pour moins de deux mois, jusqu’aux élections du 9 avril.

    Ce choix est avant tout politique : Benyamin Netanyahu a ainsi récompensé pour mieux le neutraliser un rival potentiel. Yisrael Katz est en effet arrivé en deuxième position lors des récentes primaires du Likoud, le grand parti de la droite dirigé par Benyamin Netanyahu, et il ne cache pas son ambition de lui succéder un jour.

    Sur le front international, l’arrivée d’Yisrael Katz comme chef de la diplomatie ne devrait pas avoir d’impact important. Il se situe parmi les durs du Likoud opposés à la création d’un Etat palestinien tout en étant un fervent partisan de la colonisation israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

    Détail important, Benyamin Netanyahu qui soigne son image de grand diplomate lors de sa campagne électorale n’a aucune intention selon la plupart des commentateurs de lui laisser une véritable liberté de manœuvre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.