GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Iran: première visite du président syrien Bachar el-Assad à Téhéran depuis 2010

    media Le président syrien Bachar el-Assad s'entretient avec le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei à Téhéran, le 25 février 2019. SANA/Handout via REUTERS

    Le président syrien Bachar el-Assad a effectué une visite surprise en Iran ce lundi 25 février. Il a rencontré le guide suprême Ali Khamenei ainsi que son homologue Hassan Rohani.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    La visite du président syrien à Téhéran s'est effectuée dans le plus grand secret.
    Les médias officiels iraniens ont rendu publique l'information tard dans la soirée en précisant que le président syrien a été reçu dans la matinée par le numéro un iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, et le président Rohani.

    Le général Ghassem Soleimani, le chef de la force Qods des Gardiens de la révolution, chargée des opérations extérieures notamment en Syrie, a assisté aux deux rencontres.

    Cette visite est lourde de signification. En effet, depuis le début du conflit il y a huit ans, le président Assad s'est seulement rendu en Russie.

    Une visite qui intervient alors que le président israélien ne cesse de dénoncer la présence iranienne en Syrie et menace de poursuivre les bombardements dans ce pays.

    L'ayatollah Khamenei a annoncé que l'Iran allait poursuivre son aide à la Syrie qu'il a qualifiée de « profondeur stratégique de l'Iran ». Il a aussi lancé une mise en garde contre toute présence américaine à la frontière entre la Syrie et l'Iran en ajoutant qu'il fallait combattre une telle présence.

    Sur Twitter le guide suprême écrit : « La clé de la victoire de la Syrie et de la défaite des Etats-Unis et de leurs mercenaires régionaux réside dans la détermination et la résistance du président et du peuple syrien. La République islamique d’Iran considère qu’aider le gouvernement et la nation syrienne revient à aider la cause et le mouvement de la résistance. Elle en est profondément fière ».

     

    La visite du président Assad illustre la solidité des relations entre les deux pays, alliés depuis quarante ans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.