GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
Aujourd'hui
Samedi 27 Avril
Dimanche 28 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Routes de la soie: Xi Jinping veut des projets transparents et viables budgétairement
    • Kim a invité Poutine en Corée du Nord, invitation «acceptée» (agence nord-coréenne KCNA)
    • Kim estime que la paix dans la péninsule coréenne dépend des USA (agence nord-coréenne KCNA)
    • Kim accuse les Etats-Unis d'avoir été de «mauvaise foi» lors du sommet de Hanoi (agence nord-coréenne KCNA)
    • Le Chinois Xi Jinping prochainement à la Maison blanche (Donald Trump)
    Moyen-Orient

    Israël: la mise en examen de Netanyahu pourrait être lourde de conséquences

    media Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu dans une allocution télévisée sur i24, le 7 janvier 2019. Thomas COEX / I24 / AFP

    Cela fait trois ans désormais que Benyamin Netanyahu est au coeur d'enquêtes sur des soupçons de corruption. Ce jeudi 28 février, elles ont pris une tournure plus problématique pour le Premier ministre israélien. Le procureur général du pays a décidé de lancer une procédure de mise en examen le visant, qui pourrait être problématique pour lui.

    De notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    La décision du procureur général n'est pas définitive : Benyamin Netanyahu doit désormais être convoqué à une audition préalable à sa mise en examen. Mais le lancement de cette procédure peut être lourd de conséquences pour le Premier ministre israélien.

    L'audition ne devrait pas avoir lieu avant les élections législatives d'avril 2019. Et l’annonce du lancement de la procédure, jeudi 28 février, n’oblige pas le Premier ministre à démissionner. Légalement, Benyamin Netanyahu peut exercer ses fonctions jusqu’à sa mise en examen, voire au-delà.

    Car la loi israélienne n’oblige pas un ministre mis en examen à démissionner. Mais la contrainte pourrait venir de la Cour suprême : saisie de plusieurs cas dans le passé, elle a contraint au départ des membres du gouvernement dans des situations similaires. Cependant, elle n’a jamais eu à trancher sur le sort d’un chef de gouvernement.

    « Premier ministre à temps partiel »

    Celles-ci sont plus difficiles à évaluer mais elles sont redoutées par Benyamin Netanyahu qui a cherché à empêcher le procureur d’annoncer sa décision avant le scrutin. Sans surprise, ses principaux rivaux l’ont appelé hier soir à démissionner. Benny Gantz le qualifie désormais de « Premier ministre à temps partiel ». De manière attendue également, presque tous les partis de sa coalition actuelle lui ont apporté leur soutien.

    Or, pour l’instant, les sondages accordent au bloc de droite une majorité dans la prochaine Knesset. Benyamin Netanyahu pourrait donc être en mesure de former une nouvelle coalition. Mais son avance est fine. Et si la perspective d’une mise en examen détourne ne serait-ce qu’une partie de son électorat vers le bloc centriste, la majorité pourrait alors basculer.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.