GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: dix membres l'EI exécutés à Idleb au lendemain d'un attentat meurtrier

    media Le restaurant de la ville d’Idleb frappé par un attentat le 1er mars 2019 était fréquenté par des jihadistes étrangers combattant dans les rangs de Hayat Tahrir al-Cham, l’ex-branche d’al-Qaïda en Syrie. OMAR HAJ KADOUR / AFP

    Les jihadistes qui dominent la province d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, ont exécuté samedi 2 mars dix membres présumés du groupe Etat islamique, en représailles à un attentat meurtrier imputé à l'EI qui a frappé un restaurant vendredi.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Les dix membres présumés du groupe Etat islamique exécutés samedi avaient été arrêtés avant l’attentat qui a frappé un restaurant de la ville d’Idleb, fréquenté par des jihadistes étrangers combattant dans les rangs de Hayat Tahrir al-Cham, l’ex-branche d’al-Qaïda en Syrie. Un kamikaze avait ouvert le feu vendredi dans le restaurant avant d’actionner une ceinture d’explosif qu’il portait sur lui, tuant huit personnes et en blessant dix autres.

    L’agence Ebaa appartenant au groupe jihadiste a publié des photos montrant l’exécution des dix hommes en représailles à l’attentat de vendredi.

    Les étrangers représentent 25% des effectifs de Hayat Tahrir al-Cham, estimés à quelque 30 000 hommes selon diverses sources. Des centaines d’autres combattent dans les rangs du groupe Hurras al-Din ou les Gardiens de la religion, considéré comme le représentant d’al-Qaïda en Syrie.

    Les tensions entre les divers groupes jihadistes présents à Idleb n’ont pas baissé bien que Hayat Tahrir al-Cham ait pris le contrôle de l’ensemble de la province en janvier après de violents combats contre les rebelles pro-turcs.

    Les assassinats et les attentats se multiplient depuis des mois dans cette province où vivent près de trois millions de civils et qui échappe totalement au contrôle du gouvernement syrien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.