GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Vaste opération de l’armée syrienne contre l'EI dans le désert de la Badia

    media Des soldats de l'armée syrienne traversent la ville antique de Palmyre le 1er avril 2016 (image d'illustration). REUTERS/Omar Sanadiki

    L'armée syrienne a mené des frappes aériennes contre des combattants du groupe Etat islamique dans le désert de la Badia, à l’est de la province centrale de Homs.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Les bombardements aériens et à l’artillerie, accompagnés d’assauts terrestres, ont eu lieu dans la région de Sokhna, à 80 kilomètres au nord-est de la ville antique de Palmyre, dans le centre de la Syrie. L’armée syrienne a lancé une vaste opération de ratissage contre des groupes de jihadistes actifs dans cette région désertique, située à l’ouest de l’Euphrate.

    Chassés de toutes les villes et localités du centre du pays, des combattants du groupe Etat islamique se sont repliés dans des caches préparées à l’avance dans le désert de la Badia, qui s’étend de la ville de Homs à la frontière avec l’Irak. A partir de leurs repères, ils lancent parfois des attaques surprises contre des positions isolées de l’armée syrienne et de ses alliés iraniens ou du Hezbollah libanais.

    Sécurisation d'une importante station de pompage de pétrole

    Le nombre exact de jihadistes encore présents dans cette région n’est pas connu. Des experts les estiment à plusieurs centaines, auxquels se sont joints les rescapés de la dernière poche de l’EI dans le Sud syrien, prise par les troupes gouvernementales l’été dernier.

    Les combattants de l’EI menacent l’une des plus importantes stations de pompage de pétrole du pays, appelée T2. Le but de cette opération est de sécuriser ce site, situé au sud de la ville de Sokhna.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.