GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Gaza: des manifestations violemment réprimées

    media Les organisations de défense des droits de l'homme dénoncent une violente répression de la part du Hamas envers des manifestants pacifiques dans la bande de Gaza (photo d’illustration: militants du Hamas, 2017). REUTERS/Mohammed Salem

    Les organisations de défense des droits de l'homme dénoncent une violente répression de manifestations pacifiques dans la bande de Gaza. Pendant quatre jours en fin de semaine dernière, des rassemblements pour protester contre le coût de la vie ont eu lieu dans plusieurs localités de l'enclave palestinienne. Les autorités du Hamas, le mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza, ont dispersé par la force ces manifestations. Plusieurs ONG évoquent des centaines d'arrestations en lien avec ce mouvement de protestation et dénoncent la poursuite de cette répression.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    Les vidéos mises en ligne en fin de semaine dernière sur les réseaux sociaux montraient des rassemblements dispersés par la force. La répression des manifestants a été violente, confirme Hamdi Shakura. Il est le directeur adjoint du Centre palestinien pour les droits de l'homme.

    « Ils ont été brutalement attaqués par les forces de police, dit-il. Dans de nombreux cas, des hommes armés en civil ont participé à ces attaques. Nos équipes ont rendu compte de nombreux cas de tabassage qui ont causé des blessures sérieuses pour des dizaines de personnes. »

    Les arrestations ont eu lieu lors des rassemblements, mais aussi dans des raids ultérieurs. Et elles se poursuivent, assure Hamdi Shakura. Son organisation affirme aussi que des dizaines de manifestants ont été traduits devant des tribunaux militaires. Le Hamas ne supporte aucune forme de contestation, souligne le militant des droits de l'homme.

    « Au moment où nous demandons tous à Israël de respecter le droit des Palestiniens de manifester pacifiquement dans des zones le long de la ligne de séparation, nous voyons cette hypocrisie. Ils n'ont aucune tolérance à l'égard de quelle que voix que ce soit contre eux ou contre les conditions de vie », déplore-t-il.

    Dans un communiqué publié ce mardi, le Hamas dit rejeter la violence « contre tout Palestinien exerçant son droit à la liberté d'expression ». « Mais sur le terrain, nous voyons le contraire », répond Hamdi Shakura.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.