GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Pompeo à Jérusalem: entre lutte contre l'Iran et soutien électoral

    media Mike Pompeo et Benyamin Netanyahu à Jerusalem le 20 mars 2019. REUTERS/Jim Young/Pool

    Après le Koweït, le secrétaire d'Etat américain poursuit sa tournée au Proche-Orient. Mike Pompeo est arrivé à Jérusalem pour des entretiens avec les dirigeants israéliens. Il a rencontré dès son arrivée le Premier ministre Benyamin Netanyahu. Une visite de poids pour le chef du gouvernement en pleine campagne électorale. A trois semaines du scrutin législatif israélien, les deux dirigeants ont affiché leur parfaite entente.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    Aux yeux des Etats-Unis et d’Israël, l’Iran est et demeure la principale menace au Proche-Orient. Et Benyamin Netanyahu promet de poursuivre ses actions contre la République islamique. « Repousser l’Iran est dans l’intérêt de la paix, de la sécurité et de la stabilité pour Israël, pour nos voisins et pour le monde, a-t-il déclaré. Je veux profiter de cette occasion pour dire que nous continuerons d’agir, autant qu’il sera nécessaire, contre les tentatives de l’Iran de s’implanter militairement, avec des armes dangereuses, en Syrie. »

    Des opérations approuvées par les Etats-Unis. Mike Pompeo a rappelé que Téhéran menace Israël de destruction, et souligné l’engagement de son pays aux côtés du gouvernement israélien : « Avec de telles menaces, une réalité quotidienne de la vie israélienne, nous maintenons notre engagement sans commune mesure en faveur de la sécurité d’Israël et défendons fermement votre droit à vous défendre. Selon l’accord décennal que nous avons signé en 2016, nous fournissons à Israël 3,8 milliards de dollars par an comme aide à sa sécurité. »

    Aucune annonce majeure au cours de cette rencontre. Mike Pompeo n’a pas répondu à la demande de Benyamin Netanyahu de reconnaître la souveraineté israélienne sur le Golan, territoire occupé et annexé par Israël. Mais l’affichage de l’amitié entre les deux pays est un atout pour Benyamin Netanyahu en pleine campagne électorale. Une carte qu’il jouera à nouveau la semaine prochaine lorsqu’il sera reçu à la Maison Blanche par Donald Trump.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.