GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 26 Avril
Samedi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Le silence de Damas sur la victoire des FDS sur le «califat» du groupe EI

    media Le drapeau des FDS flotte sur Baghouz, dernier bastion jihadiste en Syrie, le 23 mars 2019. REUTERS/Stringer

    Les dirigeants syriens et les médias proches du régime n’ont pas réagi à l’annonce de la fin du califat autoproclamé et ont ignoré l’appel au dialogue des Kurdes, vainqueurs du groupe Etat islamique dans leur dernier réduit à Baghouz.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Forts de leur victoire face au groupe Etat islamique, les Kurdes, principales composantes des Forces démocratiques syriennes (FDS), ont invité le gouvernement syrien à choisir la voie du dialogue.

    Lors d’une conférence de presse tenue samedi, un responsable des FDS a appelé Damas à reconnaître l’autonomie instaurée par les Kurdes dans les régions qu’ils contrôlent, au nord-est et à l’est de la Syrie.

    Après la victoire des FDS à Baghouz, les dirigeants syriens et les médias proches du régime ont observé un silence assourdissant. L’agence de presse officielle n’a même pas rapporté la prise de Baghouz et l’annonce de la fin du califat autoproclamé.

    Sana a consacré l’essentiel de sa couverture aux manifestations des habitants druzes du Golan contre l’annonce par Donald Trump de la reconnaissance de la souveraineté israélienne sur ce plateau occupé en 1967.

    Aucune réaction non plus à l’appel au dialogue lancé par les Kurdes dans la foulée de leur victoire.

    Les autorités syriennes ne reconnaissent pas l’autonomie instaurée par les Kurdes et invitent ces derniers à réintégrer le giron de l’Etat, selon la terminologie officielle.

    → RELIRE : Syrie: les FDS annoncent la chute du «califat» de l’EI

    Edition spéciale du 23 mars sur la chute du groupe EI, sa possible persistence idéologique, les conséquences pour les Kurdes... 24/03/2019 - par RFI Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.