GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: des frappes aériennes visent des entrepôts militaires à Alep

    media Une image montrant des bâtiments détruits au nord de la ville d'Alep, en Syrie (image d'archives). JOSEPH EID / AFP

    Des raids aériens sur les environs d'Alep, en Syrie, ont eu lieu la nuit dernière. Damas accuse Israël d'être à l'origine de ces bombardements qui visaient des entrepôts militaires appartenant aux forces iraniennes présentes sur place. L'Observatoire syrien des droits de l'homme parle de 7 victimes, un bilan non confirmé officiellement.

    Les frappes ont visé des entrepôts de munitions au nord-est d'Alep. Ces entrepôts appartiennent, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), aux forces iraniennes qui sont alliées au régime syrien et qui sont très présentes dans la région. Damas accuse Israël d'être à l'origine de l'attaque et affirme avoir repoussé l'agression.

    Côté israélien, le ministre des Affaires étrangères Yisrael Katz, interrogé par la presse locale, est resté évasif. Il n'a ni confirmé ni infirmé ces informations. Israël bombarde régulièrement des positions des forces iraniennes ou de leurs alliés du Hezbollah en Syrie.

    Mais cette attaque intervient dans un contexte particulier. Il y a trois jours, les Etats-Unis reconnaissaient la souveraineté israélienne sur une partie du plateau syrien du Golan, alors que son annexion par Isarël est considérée comme illégale par la communauté internationale. Le régime de Bachar el-Assad a vivement réagi en contestant la décision américaine.

    Selon l'agence de presse officielle syrienne, des manifestations ont eu lieu ce jeudi à Alep et Damas pour protester contre les bombardements de la nuit dernière.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.