GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Des soldats syriens enlevés par l'EI dans la province de Deir Ezzor

    media Des soldats de l'armée syrienne à Deir Ezzor, le 31 octobre 2017. (Photo d'illustration) STRINGER / AFP

    Un groupe de soldats syriens a été porté disparu en action après une embuscade tendue par le groupe État islamique au sud-est de la province orientale de Deir Ezzor. C’est le deuxième incident du genre en une semaine dans cette région où les jihadistes sont de plus en plus actifs.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Des jihadistes ont tendu dimanche 31 mars une embuscade à des soldats syriens en patrouille près d’une petite ville au sud-est de la province de Deir Ezzor, frontalière de l’Irak.

    Les renforts envoyés sur place pour prêter main-forte à l’unité en difficulté a constaté qu’un groupe de soldats manquait à l’appel. La source militaire syrienne qui rapporte la nouvelle ne précise pas le nombre de soldats enlevés par les jihadistes avant leur retrait vers les zones désertiques environnantes.

    Cet incident intervient une semaine après l’enlèvement par le groupe État islamique de 10 militaires syriens sur l’autoroute Palmyre-Deir Ezzor, plus à l’ouest.

    ► À lire aussi : Syrie: le groupe État islamique se reconvertit dans les actions de guérilla

    De nombreux membres des troupes gouvernementales ont aussi été tués ces trois dernières semaines dans des embuscades ou des attaques menées par les jihadistes dans le vaste désert de la Badia, qui s’étend de Homs au centre, à la frontière irakienne à l’est. Des centaines de jihadistes sont présents dans cette région située à l’ouest de l’Euphrate.

    Après la recrudescence des attaques de l’EI, l’armée syrienne a dépêché d’importants renforts pour sécuriser l’axe Palmyre-Deir Ezzor.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.