GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    [Reportage] Législatives en Israël: le Parti travailliste à la peine

    media Des militants du Parti travailliste sont venus écouter leur chef de file Avi Gabbay dans un café de Tel-Aviv. RFI/Murielle Paradon

    Les Israéliens doivent décider mardi s'ils prolongent le long règne de Benyamin Netanyahu avec un 5e mandat de Premier ministre. Les sondages placent le Likoud, son parti de droite, au coude-à-coude avec une alliance de centre-droit, menée par l’ancien chef d’état-major Benny Gantz. À gauche, le Parti travailliste, formation historique en Israël, reste loin derrière dans les sondages.

    Avec notre envoyée spéciale à Tel-AvivMurielle Paradon

    Dans un café branché de Tel-Aviv, des militants sont venus écouter, cocktail à la main, Avi Gabbay, le chef de file des travaillistes. C’est la dernière ligne droite dans la campagne. Il faut rassembler les troupes.

    Edith Petrano est une vieille militante de gauche qui défend, entre autres, la paix avec les Palestiniens : « La tranquillité, la paix, c’est important. » Quand on lui demande si elle croit toujours à la paix, elle répond : « Oui, parfois… Pas toujours ! »

    Le processus de paix avec les Palestiniens n’est plus d’actualité, une solution à deux Etats semble de plus en plus compromise. Les partis de droite, nationalistes, n’en veulent pas.

    Et ils accusent la gauche de vouloir brader le pays, explique Marc Sarabia, membre du Parti travailliste : « Le Parti travailliste a fait l’objet d’énormes calomnies et de stéréotypes de la part de la droite. Des contre-vérités comme quoi nous serions prêts à vendre la terre d’Israël au plus offrant, c’est complètement faux. Nous sommes plus fermes sur la sécurité. La vraie différence entre la droite et la gauche c'est notre programme social. »

    Le processus de paix avec les Palestiniens et les questions sociales sont des thèmes de prédilection du Parti travailliste, sur lesquels il semble avoir du mal à convaincre les électeurs. Dans les sondages, le parti est en troisième position, loin derrière la droite et le centre droit.

    ► Écouter la version audio du reportage 07/04/2019 - par Murielle Paradon Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.